Petite partie privée fort sympathique à Ciney

Ciney, 30 novembre 2010

La soirée fut très agréable, en compagnie de Grégory Puissant, et Frédéric Hébette, qui sont de bons joueurs. En début d’année, Grégory a fini 3e de l’European Chilipoker Deepstack Poker Championship III à Dublin, avec un field de 465 joueurs, et empochant 25.000 euros. Très récemment, Frédéric a gagné le main Event des Wagram Masters à Paris (http://www.clubpoker.net/wagram-masters-belge-frederic-hebette-impose-main-event/n-3076) contre 100 joueurs et avec 38.500 euros à la clé. Je le connais depuis environ 1 an. Quelques jours avant son résultat, je l’avais croisé à Namur et avait fait un compte rendu après ma soirée. Dans le post, j’évoquais ses talents dans le dernier chapitre, celui qui traite du cash-game 2-4. Il semblerait que je ne me sois pas trompé ;). Voici le post en question : https://www.jontheriver.com/?p=558

Le but de cette partie n’était pas de gagner sa vie, mais de jouer un bon poker, avec ces potes qui maîtrisent bien le jeu. C’était plus pour le challenge, pour le fun. Je finis 3e sur 9 d’un sit and go rebuy, et gagne 180 euros net, puis je perds 230 euros dans le cash game. Pour le tournoi, je l’ai joué sérieusement, sauf pour un bluff que je fais à Fred, et qui n’avait pas lieu d’être. Idem en cash game, la session commençait bien, jusqu’à ce qu’avec 120 euros de tapis, je décide de faire un bluff démonstratif sur Fred, bluff complètement EV-. J’ai et je suis SB, alors qu’il est au bouton. Nous jouons à 6. Préflop, il y a  une relance de ma part à 3.5 euros, payé 2 fois. Les blinds sont à 0.25-0.5. On joue très large, et on fait des moves dans tous les sens, sans que le but soit de s’enrichir sur la tête de ses potes, mais, pour ma part en tout cas, de s’amuser à jouer un poker large agressif, que je n’ai pas envie de jouer lorsque la partie comporte un rake. Sans rake, il est moins utile de limiter le nombre de pots gagnés. Flop: . Je mise 6. Le deuxième passe. Fred, me relance à 15. Cela ne veut pas dire qu’il ait rencontré son flop. On a pas mal bluffé depuis le début de la soirée, sur des pots pas trop gros, pour arracher le pot à un jeu meilleur, et pour le plaisir de le montrer après. Je décide de payer les 10 euros supplémentaires avec rien en main et très peu de possibilités d’amélioration, pour faire croire à Fred que je suis quelque part. Turn: . A ce moment, et ce turn ne semblant pas dangereux, je décide de faire un check-raise à tapis si sa mise me semble trop faible par rapport au pot. Il continue l’agression et mise 18 euros. Je trouve ça assez light comme second barell. Je décide d’envoyer mon tapis pour 80 euros supplémentaires en pur bluff. Il dit :”payé” la seconde qui suit. Je me sens con 😉 Il me montre et je suis drawing dead. Il avoue plus tard qu’avec juste le valet et pas sa double pair au turn, la probabilité qu’il passe est grande. En effet, un bluff de cette taille n’avait pas encore été fait depuis le début de la partie. Je jouais un peu là-dessus. Ce bluff est complètement incensé selon moi, et ne gagne pas d’argent sur le long terme. Le seul but est de le montrer, et de faire impression. Ca ne doit même pas être un semi-bluff. Le fait de n’avoir aucune possibilité d’amélioration peut me donner une image pour le reste de la partie.

Je reprends une cave et je commence à rejouer sérieusement. Mon jeu devient beaucoup plus tight. En effet, je décide, après ce bluff raté, de ralentir et de jouer mon jeu habituel pendant une heure. Avec sur un flop: , je mise 3 euros, et Greg me relance à 8. Le turn est un qui me laisse avec les nuts. Il n’a pas relancé au flop depuis quelques coups et a été assez calme dans la demi-heure qui vient de passer. Je check et il mise 20. Là, j’ai vraiment l’impression qu’il a aussi flopé la couleur, pour moi une petite couleur. Je relance à tapis pour environ 100 euros supplémentaires, n’ayant pas envie d’attendre une doublette ou un nouveau pique à la rivière qui gèlerait l’action. Il insta-call. Je montre mes nuts, et il montre . Pas de chance pour lui! Mauvaise rencontre. Plus tard, un coup marrant. Nous sommes à la rivière sur un board : avec 4 trèfles. Suite à mon check et celui de quelqu’un d’autre, Fred mise 2. J’ai , donc une pair de 4 avec un kicker 6. Je le relance à 5, car pour moi, il arrache ce pot. 5 suffisent, il ne peut pas me payer sans trèfle. Il me revient dessus à 11.5. Je réfléchis mais finis par ne pas contre-bluffer à nouveau, car je n’ai pas envie de renouveler la mauvaise expérience de mon stone bluff raté. Je passe et il me montre . Joli son 3-bet en bluff! Je m’en doutais un peu mais n’ai pas eu assez confiance pour revenir dessus ;). Je ne le voyais pas vraiment sur un trèfle, et ce depuis le turn, mais on ne sait jamais.  Un peu plus tard, je fais un 3e barell bluff à la rivière avec sur un board en back to back :). Fred finit par passer et c’est à mon tour de le lui montrer.

Il y a beaucoup de bluffs de la part de chacun de nous trois dans cette partie, bien sûr, beaucoup trop pour qu’il soit rentable de jouer de la sorte, mais quel amusement. Bilan net: +180 euros au tournoi et -230 euros au cash game, ce qui revient à un bilan net de -50 euros sur la soirée, mais soirée mémorable. Fred a fini premier ex-eaquo au tournoi avec un joueur que je n’avais jamais rencontré, et finit pratiquement seul gagnant du cash game, tandis que Greg rentre dans ses frais au total de la soirée.  Je suis très impatient de jouer une revanche…Voici une vidéo et quelques photos…

This entry was posted in Tous les posts. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *