En quoi consiste ce blog?

Bruxelles, 23 décembre 2010.

Depuis des années, le poker fait partie de mon langage courant. Là où d’autres aiment parler des heures de politique, je prends mon plaisir à parler de poker. Cela veut dire que j’aime discuter avec des gens qui sont sur une longueur d’onde similaire, et avoir des débats monstrueux parfois sur un seul coup. L’évolution des potes ou amis, que je rencontre dans ce milieu, m’intéresse aussi. J’aime explorer leur talent et échanger avec eux sur ce qui touche à notre vie un peu particulière. Avec ce blog, fini les heures à répéter et répéter à 5 personnes différentes les réflexions d’un coup. J’ai maintenant la possibilité de m’exprimer à volonté, et garder une trace, surtout pour moi-même, de toutes les réflexions importantes que je peux avoir à la table de poker, ainsi que des événements un peu hors du commun qui s’y produisent.

Dans ce blog, je donne des pseudonymes à tous les joueurs avec qui j’ai l’habitude de jouer, sans exception. Je donne également ces noms d’emprunt a ceux que je rencontre rarement, mais qui ont, à mon sens, joué si mal dans les coups que je raconte, que ça pourrait les humilier en public si je donnais leur vrai nom. Je conserve la relation entre le pseudonyme et le vrai nom dans un fichier excel personnel. Pour les bons joueurs, avec qui je joue souvent, je ne veux pas divulguer leur style de jeu et préserve donc aussi leur anonymat. C’est valable pour le cash game surtout. Lorsque je donne le nom réel d’un joueur de poker, c’est en général parce que c’est quelqu’un qui a fait, ou qui a son chemin à faire dans le poker, surtout en tournois. C’est alors à mon sens, un bon joueur, mais je le précise souvent dans le post, si c’est ce que je pense. On peut reconnaître un pseudonyme à l’astérisque (*) qui le suit.

Lorsqu’un post a son titre précédé de (to check), c’est parce qu’il s’agit d’un premier jet, qui doit encore être vérifié, dans son orthographe ou autre.

Il est prévu que j’ajoute bientôt la possibilité de voir pour chaque post, dans la liste des posts, un petit symbole à côté du titre qui déterminera, selon ma vision des choses, si le post contient des réflexions intéressantes ou moins intéressantes, ou s’il contient juste de l’information sur un résultat ou un événement. Peut-être aussi que j’ajouterai d’autres symboles comme TL, CGL, TO, pour dire si le post contient de l’information sur des tournois live, des cash game live, ou des tournois online.

Il reste une indétermination dans le blog, c’est la conjugaison des verbes en Anglais. Parfois je dis “il a check” et ne conjugue pas, parfois “il a checké”, qui je trouve, sonne mieux. Dans les premiers posts, j’étais plus dans une humeur de non-conjugaison. Mais le langage utilisé dans le monde oral du poker m’a fait revenir à mes premières amours :”il checke”, “nous slowplayons”. Cependant, ce n’est pas toujours vrai et le mix est encore possible.

Il va de soi que comme ceci est un blog, les commentaires sont extrêmement bienvenus. Ils nécessitent mon approbation car je dois entre autres éviter le spam des robots en tous genres. Je reçois au moins deux spams par jour dans les commentaires, alors que le blog n’est même pas encore dévoilé. Si le commentaire est constructif, même s’il critique une façon de jouer dans un coup, que ce soit la mienne ou celle d’un autre, je le publierai et y répondrai avec plaisir. Le débat est ouvert. Cependant, je ne tolérerai pas les insultes où les commentaires à méchanceté gratuite, qui tendent à détruire qui que ce soit d’identifiable et sans que ce soit justifié à mon sens. Ils seront jetés aux oubliettes. Si vous voulez m’écrire en privé, la section contact vous donne mon adresse e-mail.

A très bientôt.

Jontheriver

3 Responses to En quoi consiste ce blog?

  1. romano says:

    Salut Jon,

    Je vis une période horrible au poker et je me retrouve dans le badrun que tu décris.
    Mon pseudo est srdaussac sur internet et sylvain2024 sur winamax.
    Je commence à être déstabilisé par le poker sur le net, mais malheureusement, j’habite à 1 H 30 du premier casino ou l’on joue au poker.
    D’ailleurs les tournois sont au maximum à 150 € pour 60 jouers, ce qui n’est pas très intéressant.
    Cependant, le peu de fois où je suis allé jouer, j’ai eu de bons résultats.
    Bon, le poker a ses surprises et je souhaite que je vais finir par perfer sur le net, mais j’en ai un peu marre des tournois à 10 € avec 2000 joueurs ou je finis ITM et ne gagnent rien.
    Les tournois à 100 €, je cash in de temps en temps, mais cela finit par coûter cher.
    Bonne chance pour ton jeu et je vais suivre tes commentaires.
    Sylvain

    • admin says:

      Salut Sylvain, Ca n’est pas facile un bad run. Psychologiquement faut le traverser, mais faut surtout que ta bankroll le traverse. Dans ces périodes, mieux vaut ne pas jouer des tournois plus gros qu’un centième de ta bankroll, et ta bankroll, tu ne dois pas la considérer comme l’argent que tu possèdes, mais celui que tu es prêt à investir dans le poker. Tu dis aussi que “le peu de fois où tu as joué, tu as eu de bons résultats”. J’espère que tu es conscient que cela ne veut donc pas dire que tu sois gagnant sur le long terme, car l’échantillon est trop petit. Pour savoir si l’on est un joueur gagnant, il faut d’abord évaluer soi-même son jeu et ses erreurs en permanence, pouvoir évaluer si c’est la malchance qui est l’unique cause de la descente, et si la réponse est non, vérifier cela sur le long terme en jouant des milliers de tournois. A bientôt et bon courage.

      • romano says:

        Merci Jon pour ta réponse.

        Le poker reste un jeu ingrat, mais je continue de croire que c’est possible !

        Amicalment et Good Luck 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *