Panne de serveur au Zenith

Bruxelles, 5 décembre 2010

Arrivé au Zenith, je cave à 100. La table est belle. Certaines personnes font un peu n’importe quoi. Cependant, il n’y a pas grand chose à raconter de cette soirée, si ce n’est une double pair d’As d’affilée. Table très loose. A ma gauche, Sony* et Maxime* avec qui je m’entends bien. Sony joue très tight, et une sorte de pacte tacite existe entre nous deux, dans le sens où on ne se cherche pas, on ne va pas à l’accident, même si l’on a une lecture souvent bonne du jeu de l’autre. En effet, lorsque la table est comme ce soir, un jeu tight solide est suffisant. Jouer ses bonnes mains, les maximiser, et bluffer seulement quand la situation s’y prête vraiment, et que les probabilités que le bluff passe semblent rendre le move EV+. Ce soir, ce même pacte tacite existe entre Maxime* et moi, car on s’entend bien.

Je trouve donc  au SB. Je mise 9 euros suite à 4
5 limps, et suis payé une seule fois, par le cut off, joueur assez médiocre d’après ce que je viens de voir. Flop: . J’adore ce genre de flop avec une énorme pocket pair. Je check et laisse notre ami faire l’action. S’il veut il peut checker et alors je le laisserai faire l’action au turn, et aviserai de ma réaction en fonction de la taille de sa mise. Ou alors, je reprendrai la main si la carte devient trop dangereuse, et que je ne peux prendre le risque de laisser tirer une rivière gratuitement. Il mise 9 sur ce flop et ce pot de 20 euros. D’après ce que j’ai vu de lui, je ne le crois pas capable de miser cette somme avec un brelan ici. Il a souvent tendance à le slowplayer. Par contre, la dame me semble être l’une des cartes de sa main, parce que s’il essaye d’arracher ce pot, j’ai l’impression qu’il mise un peu plus dans 20 euros. Là, on dirait qu’il fait une mise prudente, mise de valeur et mise timide en même temps. Je décide de le relancer à tapis pour 45 euros supplementaires, ne préférant pas attendre qu’une scary card au turn, l’empêche d’envoyer le reste. Ce type de joueur, je le pense, ne se demande même pas vraiment ce que je peux avoir. En tout cas, je pense qu’il ne me voit pas sur un 9, car il se dit sans doute que je le slowplay. Il paye rapidement avec . Rien ne lui vient en aide et il est déstacké.

Le coup suivant, j’ai à nouveau . Je suis BB. 5 ou 6 limps à nouveau. Je mise 10 cette fois-ci. Deux gars me payent, mais l’un d’entre eux est Sony, au bouton. Oulaaaa, je sais l’image qu’il a de moi. Il fait sans doute du set mining, et encore, avec une pair assez bonne. Je sais qu’avec 33, il ne va pas venir me chercher, vu qu’on évite de se rentrer dedans. Il a sans doute une pocket difficile à abandonner, située entre les 8 et les valets. Flop: . Je n’adore pas ce 9. J’espère que le gars entre moi et Sony* touche une dame. Je mise 25 dans ce pot qui avoisine 35. Le premier passe et Sony* me minraise à 50. Vu l’historique que nous avons ensemble, et comme je sais très bien qu’il sait que ces deux actions (préflop et au flop) de ma part représentent forcément une grosse pair, souvent AA ou KK, et vu l’extrême tightitude et prudence de Sony*, je n’ai pas besoin de réféchir longtemps pour passer mes As. Il me montre pour brelan floppé. Bien sûr sa relance ici a sans doute pour but de me prévenir qu’il est devant. Comme je le dis, s’il a fait le call avec une pair comme celle-ci, ce n’est pas uniquement pour faire du set mining contre moi mais parce que sa main est peut-être déjà gagnante avant le flop. Il faut dire que je viens de gagner un beau pot avec pair d’As et que j’ai peut-être décidé de changer de vitesse juste après le coup. Je n’ai pas forcément à nouveau un monstre avant le flop. Lorsque je mise 25 au flop, premier à parler cependant, je sais bien que Sony* sait que j’ai une overpair au flop.

Un quart d’heure plus tard, j’ai un tapis de 64 euros. Le serveur tombe en panne, et ni la table de poker, ni les roulettes, ni la caisse ne fonctionnent plus. Il faut attendre le technicien. Je décide de rentrer chez moi et de revenir le lendemain pour récupérer l’argent. La session est donc écourtée à 2h30 de jeu et mon bilan net est de -36 euros

This entry was posted in Tous les posts. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *