(to check: title) 18-10-2010

18 octobre 2010

J’ai . J’ai la position sur Marc*, je rappelerai qu’il me veut, car il ne m’aime pas et il me cherche. Il a créé lui-même ce conflit, je ne lui en veux pas moi. Je mise 17, première main, je sens que comme  c’est ma première main, je ne serai pas cru. SB call, et BB Marc* call. Flop: . Very good flop. Les deux checkent. Aucune carte n’est dangereuse pour ce turn, sauf la carte qui donnerait full à une éventuelle autre pocket, mais je prends le risque. Je check, espérant trouver au turn, une carte qui rencontre le jeu de l’un de mes adversaires et masquant mes As. Maintenant, je représente plus AK ou AQs. Turn: . Le premier check, et ramzi mise 22. Mon trap fontionne. Le pot fait 45. Sa mise montre qu’il n’est pas à l’aise mais veut ne pas laisser voir gratuitement une rivière. Je call, un peu hésitant et le premier joueur passe. Si je paye pour un tirage ici, c’est pour les coeurs. Même si c’est peu probable, ce genre de joueur le croira forcément. Il pense peut-être que je tire pour une overcard aussi. Difficile de savoir ce qu’il pense finalement. River: . Superbe rivière aussi. Il mise 22. Cette mise, identique à la précédente est emprunte de faiblesse. C’est un blocking bet. Je relance à tapis pour 61. Il me call avec . En effet, ma relance ressemblait à un bluff. Avec un dix ou un 9, je fais juste un call. J’ai rarement le 5 vu ma mise préflop et ma passivité postflop, malgré sa mise au turn. Et il est impensable qu’avec simplement une pocket pair supérieure à la sienne, je mette mon tapis.

This entry was posted in b. Cash games live, Tous les posts. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *