Mes nouvelles aventures :)

Bruxelles, 21 décembre 2013

Chers amis, bonjour. Cela fait plus de 4 mois que je n’ai pas posté. J’ai délaissé le blog au profit d’un autre projet en rapport avec le poker, sur lequel je travaille depuis plus d’un an et demi et dont je vous parlerai prochainement. Cela prend tellement de temps qu’il n’est plus envisageable actuellement pour moi d’écrire de longs posts pour relater dans le détail, des choses qui me passionnent à propos du poker. Cependant, des joueurs qui m’ont dit qu’ils attendaient toujours un post, m’ont redonné la motivation d’écrire. Je choisis donc de recommencer avec une nouvelle philosophie: faire un compromis sur la taille des posts et ne relater que mes coups ou mes expériences les plus intéressantes à mon sens.

Bien sûr, Vegas est une expérience qu’il serait dommage de ne pas relater puisque cette ville est le lieu qui intrigue un jour ou l’autre, tout joueur de poker qui se définit comme tel. Je vous ai parlé trop souvent de mes futurs posts sur mon séjour à Vegas, sans qu’ils n’arrivent jamais. Le temps m’a manqué et c’est toujours un projet pour moi. Avant de faire cela, je vais d’abord vous parler de quelques coups récents joués en Belgique, afin de me remettre dans l’esprit du blog avec des idées et des souvenirs frais.

Depuis mon voyage à Vegas cet été, je joue pas mal en cash game live au Viage. Je mixe également avec le poker en ligne sur PokerStars, presque exclusivement en MTT. J’ai fait l’une ou l’autre perf ces derniers mois dont je vous parlerai aussi dans les posts à venir, notamment une 3e place dans le Bigger 55$ du dimanche, avec plus de 5000 joueurs au départ. Mon volume online reste très faible par rapport à ce qu’il a pu être il y a 2 ou 3 ans, mais, à côté de mes autres projets, je m’en contente. Comme tournois live, je n’en ai pas fait beaucoup. Il m’en vient deux à l’esprit, joués très récemment: le Belgium Championship of Poker de Namur fin novembre, où j’ai fini ITM, et le WPT Brussels début décembre où je ne peux pas en dire autant. On essayera d’en reparler un peu plus loin. En attendant, j’aimerais, pour ce retour vous parler de deux coups joués au Viage de Bruxelles en cash game 2/4.

Ces deux coups sont intimement liés et c’est là l’intérêt d’en raconter deux. Il n’y en aura qu’un dans ce post, et le second sera publié demain. Ils ont cela de particulier qu’ils sont tous deux des bluffs contre la même personne et qu’ils sont donc liés historiquement. Le premier se passe il y a deux jours et j’ai au hijack. J’ai joué un jeu assez solide depuis quelques heures à cette table 2/4, qui est à ce moment précis, un mix de joueurs compétents et d’autres beaucoup moins. Je suis gagnant et la fin de la partie n’est plus si loin, deux heures environ. Ca n’est pas très aggro ce soir et il est possible de voir pas mal de flops assez bon marchés en position avec des mains marginales. 4 joueurs ont limp les 4 euros de la BB et j’en fais autant. Au bouton, il y a un bon joueur. Je pourrais même aller jusqu’à dire qu’à mon sens, il est l’un des meilleurs joueurs réguliers de l’endroit. Il ne parle pas le français, reste très silencieux, très observateur de la table, et maîtrise parfaitement sa poker face. Les tells sont rares chez lui, et seul le betting pattern sert d’indice pour faire un read de son jeu. Il n’est pas facile à bluffer, car il faut vraiment lui raconter des histoires très crédibles. Il est au bouton et relance à 16.

Deux joueurs payent, les autres passent, c’est à moi de parler. Vais-je jouer ce hors position contre un bon joueur dans un pot grossi. A priori, ce n’est pas une bonne idée. Mais je me laisse tenter et paye les 12 euros manquants, car j’ai déjà en tête de ne pas me servir uniquement de la force de ma main pour remporter ce coup, si besoin. Le flop est . Total miss! On check à trois et il cbet à 32. Les deux autres passent et c’est à moi de parler. Je pense avoir une bonne idée de l’image que ce joueur a de mon jeu. Je me souviens des fois où je l’ai croisé à la table, et suis conscient des coups importants qu’il aurait pu voir chez moi ces derniers mois. Mais aucun de ces coups ne ressemble à celui que je projette de lui asséner maintenant.

Je décide de payer avec Air. On ne peut pas vraiment parler d’un float hors-position car en général, on dit que pour un float, il vaut mieux avoir un peu d’équité. Hors ici, hormis 3 outs qui ne me font même pas toujours passer devant, il n’y a pas grand chose. Mais vu l’image que le joueur à de moi et celle qu’il sait représenter à mes yeux, je pense qu’on peut lui raconter une autre histoire que celle qu’on raconterait à un joueur qu’on a déjà bluffé par le passé, ou qui m’aurait vu le faire. Il doit se dire que je ne le payerais pas hors position sans équité sur ce flop, car il sait que je sais qu’il est un bon joueur. Le turn est un nouveau . (Board: ) Je check et il mise 52. Malgré le fait que ce valet se répète, sa nouvelle mise rend à mes yeux le valet hautement probable dans sa range. Avec une grosse pocket pairs, je ne le vois pas faire un second barell ici alors que je l’ai payé sur ce flop trop sec pour avoir autre chose que JQ+, 33, 55, peut-être 66, 77 ou 88 car avec d’autre pocket pair, j’aurais sans doute relancé avant lui préflop. Avec KK ou AA, il ne mise pas car la proba de check-raise devient trop importante. Il opterait plus pour un check behind au turn et just call rivière avec ces mains. Aussi, son second barrel ne peut être light, mais la question n’est pas vraiment là. Je sais qu’avec n’importe quel jeu non nutsé, il passera face à un check-raise de ma part ici, suivi d’un gros barell river. Il ne pourra pas se dire que c’est un stone bluff, et connaissant mon jeu réfléchi et non donateur, il sera tenté de passer très souvent, même avec un brelan. Il sera conscient que ma lecture de son jeu inclut fortement le brelan dans sa range. Il ne pourra plus me mettre que sur pocket 5 ou pocket 3, pour le brelan floppé. Même s’il a aussi le valet, il pourra me mettre aussi sur un valet bien kické et donc sur un full des valets, dépendant de si la rivière touche ma range ou non (en espérant qu’elle ne touche pas la sienne). Il ne pourra juste pas payer ma mise rivière avec son brelan.

Je check-raise ses 52 à 114. Il me paye. A ce moment, je mets le valet encore plus fortement dans sa range. Je suis le premier à dire qu’il est dangereux de bluffer contre un gros jeu en face, mieux vaut bluffer des jeux moyens en général. Mais avec ce joueur, on est face à une exception. Car, contrairement à beaucoup d’autres, il se base sur la force relative des mains et non sur leur force absolue, et est entièrement capable de passer un brelan s’il a le sentiment de ne battre qu’un bluff. Je ne ferais ce bluff contre pratiquement personne d’autre dans la salle. La rivière est un . Je mise 260 euros, assez confiant de ma fold equity. Il ne peut à mon sens que me lire sur un full ici. Il ne peut pas s’imaginer que je bluff contre lui, et n’a jamais vu une si grosse mise rivière de ma part contre lui. Il fait tapis instantanément pour 400 supplémentaire et je muck…

Je parle aux oiseaux… Je viens de perdre près de 400 euros dans un coup où je n’aurais même pas dû payer la relance préflop. Ca peut sembler EV-. Mais en réfléchissant, je suis quand-même en accord avec mon move et je pense qu’il est EV+. Malgré la réflexion que je peux avoir juste après le coup quant à la rentabilité de mon bluff, je ne peux me résoudre à le mettre sur autre chose que JK, avec ce roi qui lui apporte son full à la rivière. Bien sûr, sur répétition d’un 3 ou d’un 5 à la rivière, même d’un valet, je n’aurais pas fait ce bluff. Mais sur toute autre carte, ce bluff était rentable à mon sens. Il l’était bien sûr moins sur une grosse rivière que sur une petite, mais il l’était encore. Avant de le faire et à la vue de ce , j’avais déjà une bonne idée des combos probables comprenant un valet dans sa main. Vu sa relance préflop au bouton et son profil assez serré et sérieux, sa range contenait JTs, QJs, KJs, AJ. Plus rarement JT, QJ, KJ offsuited. Basons nous sur ces 4 + 4 + 4 + 16 combinaisons de valets. Comme le board affichait un , un et un , je savais qu’il ne restait que les coeurs et les piques de possible dans les combos suited, sauf pour puique j’avais la et puisque le était sur table. Cela réduisait donc les combos à 2 (JTs) +1 (QJs) +1 (KJs) + 8 (AJ), soit 12 combinaisons dont une seule, , qui allait être dramatique. Cela est évidemment calculé dans le monde parfait où ma range estimée est impeccable. Bien sûr on peut y introduire les JTo, QJo, et KJo, mais en moindre mesure à mon sens, ce qui fait du calcul précédent une bonne approximation de mes chances de succès dans ce bluff, 11/12, que je descendrai à 9/12 pour être plus large avec les combinaisons offsuited. Me voyant crédible à 95% sur le fait que j’avais un full, et estimant sa proba de l’avoir à 25%, grand maximum. Je remportais ce pot environ 3/4 du temps en misant 260 dans 4+4+16+16+16+16+114+114=290 ce qui rendait le coup EV+.

Une heure plus tard, notre ami se lève en disant qu’il doit partir. Je lui demande alors: “au fait, tu touches ton full à la rivière pas vrai?”. Il me répond avec sincérité en anglais: “c’est vrai, j’avais KJ”. Puis il me dit : “Tu avais full des 5 ou des 3 n’est-ce-pas?” J’acquiesse en disant que c’est dommage pour moi qu’il ait touché son full à la rivière. Il me dit assez fier : “nice fold sur ma relance rivière mais tu sais, je n’aurais jamais payé si je n’avais pas touché full, je savais ce que tu avais”…

A demain pour le second coup et merci d’avoir lu ce post.

jontheriver

This entry was posted in b. Cash games live, Tous les posts. Bookmark the permalink.

10 Responses to Mes nouvelles aventures :)

  1. lessims says:

    Quel retour, franchement un régal ton histoire de bluff, vraiment pas de chance au final mais c’est bien raconté (et le coup et le récit du coup)
    La suiiiiite je pense que le prochain va passer 😉

  2. grumz says:

    Content de te relire 🙂

  3. golfeur69 says:

    Excellent, comme toujours 🙂

  4. cocofox says:

    John,

    Je pensais que ce blog ne verrait plus son auteur au vue de son activité. Finalement, je me réjouis de voir que tu y reviens mais si je me puis me permettre tu ne fais pas les choses dans le bon ordre.

    Permets moi de te dire que je suis déçu de l’aventure “Végas” pour plusieurs raisons:

    – le programme: ok, il était modulable: mais à la vue du post original 6 tournoi WSOP à jouer qui se son transformé en tournoi à 500 $ pour l’essentiel. On est loin des “Imaginons que je termine 4ème à ce tournoi et que je prends 200 K … cela vous fera” C’était accrocheur comme programme mais on est y loin du compte au final.

    -5 mois à attendre ton ressenti … c’est long !!
    -le podcast pour patienter: j’ai pas trop aimé, fin rien de quoi me faire patienter en somme 😉 (c’est mon avis) en substance: “Wé Végas pas si impressionnant (les néons),j’ai trouvé les bons spots de la ville (en cash-game alors?) , ai perdu X (pas 10) K$, ai rechoppé X K$ en cash. Même pas parlé d’une main en particulier sur ce pod cast. Rien de nouveau depuis tes dernières updates.
    -Tu es revenu vers nous et toute à ton honneur que tu n’avais pas comptabilisé l’ITM d’un deep RIO lors du remboursement du solde du staking tout en maintenant que tu jouerais ce solde restant lors d’une soirée on-line.
    – Entre-temps je me suis permis de te laisser quelques up en commentaires afin de manifester une demande de CR.
    -Par la suite, je me suis même permis de t’envoyer un MP afin de voir si je pouvais prétendre à x% de ton gain du bigger 55$ … J’en conviens, je rêvais !!

    Au bout du compte, je suis déçu de cette aventure … Je me suis même posé la question:”Mais quelle est la marge de manœuvre entre un stakeur et un staké?”

    Je suis conscient à la base que cela est un investissement “risqué” mais suis déçu du non retour d’info (j’ai un point de comparaison PPT Cannes) que je t’avais aussi staké mais pour lequel il y a eu un meilleur Retour sur staking en matière d’info.

    Soit, à retenir lors d’une prochaine proposition de staking!

    • jontheriver says:

      Tout d’abord merci pour vos comments à tous les 4, ça fait plaisir.
      Cocofox, je comprends très bien ce que tu as dit et voici ma réponse:

      Tout d’abord à propos du compte rendu Vegas, tu as entièrement raison. J’avais parlé à maintes reprises de relater toute l’aventure, et je ne l’ai pas encore fait, car j’ai été un peu découragé de passer beaucoup de temps à relater un voyage qui n’avait pas été une expérience fabuleuse cette fois-ci. Aujourd’hui, j’ai recommencé à écrire et je vais relater Vegas très bientôt. Les coups importants sont tous relatés dans des brouillons avec pas mal de détails. Même si c’est moins frais dans ma tête, j’ai noté assez de choses pour me souvenir avec une bonne précision des trucs intéressants à dire. Vegas arrive et cette fois sera la bonne. Laissez-moi quelques posts de coups récents à écrire, pour me remettre en condition, et je lance le compte rendu de Vegas.

      A propos des tournois prévus, il est vrai qu’on était basé sur des tournois WSOP, mais que je pouvais faire un choix parmi les tournois du Venetian et autres, si je pensais qu’il valait mieux attaquer par cette stratégie-là et limiter la variance. Un résultat dans l’un de ces tournois m’aurait directement reprojeté dans le monde des tournos WSOP. Simplement, après ce premier tournoi WSOP joué, où avec 1500$ on recevait 4500 jetons pour une structure qui ne vous faisait pas de cadeau si vous ne parveniez pas à gagner rapidement les deux ou trois premiers flips, j’ai trouvé ça high variance d’aller jouer en tout et pour tout 5 ou 6 tournois WSOP de 1000$ et 1500$ à structure un peu rapide. Je leur ai préféré dans un premier temps le 1000$ deepstack du binion, et les 500$ et 600$ à 15.000 jetons du venetian. Les cartes ont été très dures et loin de moi l’idée de m’en plaindre, mais comme cet ITM important n’arrivait pas, je ne pouvais pas me résoudre à jouer high variance au fur et à mesure que je sautais de tournois plus petits, et retourner aux tournois chers des WSOP, avec la petite bankroll (staking compris) avec laquelle j’étais parti.

      J’ai tenté près de 2000$ de qualif au total pour essayer d’accéder au Main Event, qui était l’objectif de ce voyage à la base. Nous n’avons pas réussi! Mais c’est là que se trouvait le rêve aussi…

      A propos du stacking, j’avais en effet oublié de vous rendre dans les virement de retour effectués à chacun, 71.1$ répartis sur l’ensemble des stakeurs, soit 1.6 € par part, cfr ce dernier update du post concernant le staking, que je cite ici:

      “22/07/13. Je vous ai viré 11.01 € par part à chacun en retour sur votre mode de payement initial. Ces 11.01€ sont calculés ainsi (il reste 493$ non joué sur 3230$, ce qui correspond à 15.28% de récupération). 95$ * 15.28% * 0.7585 (taux $ => euros), on arrive à 11.01€ par part. Par contre, j’ai complètement oublié d’introduire les 71.1$ gagnés, je vous dois donc encore 1.6€ par part. Je les introduirai dans un tournoi online prévu d’avance si vous êtes ok, car faire ces virements retour est une opération longue et fastidieuse. Mais vous avez donc toujours ce crédit chez moi :)”

      Je vous les dois toujours, et je n’ai pas oublié. Je peux refaire un virement à chacun (1.6€ par part) pour que les choses soient juste, où je peux les jouer dans un tournoi live ou online quelconque, comme on en avait convenu tacitement puisque personne n’avait fait une objection sur l’idée. Cependant, je n’ai jamais précisé de quel tournoi il s’agissait et je n’ai pas encore réinvesti cet argent. J’ai pensé que tu faisais de l’humour quand tu me demandais pourquoi je ne faisais pas participer les 71$ restants dans l’un ou l’autre tournoi où j’avais fait ITM ces derniers mois, une fois que le résultat était connu et que rien n’avait été fixé avant. J’ai également joué des dizaines, si pas des centaines de tournois où j’ai sauté avant les places payées avec un 0 pointé comme retour sur investissement.

      Je te rejoins donc sur le fait qu’il faut faire quelque chose de ces 71$ mais qu’on devra en discuter avant le tournoi ou la session dans lesquels je les investirai. Maintenant que je recommence à écrire ici, je le ferai très prochainement, pas pour la session de ce soir, que je joue à moitié avec un ami, mais pour l’une des prochaines sessions du dimanche. Je le préciserai dans un post qui la précèdera et ce sera clair.

      En conlcusion, même si je ne te rejoins pas sur tous les points de ton commentaire, comme décider du tournoi où je réinvestis votre argent après résultat, je comprends très bien tes déceptions quant au retour d’info et peut-être aussi au changement de programme Vegas en temps réel, cependant accepté de tous au préalable, mais s’éloignant un peu des rêves qu’on pouvait en faire au profit d’une sécurité qui n’a pas payé sur ce voyage-là, mais qui paye à long terme à mon sens, autant pour votre argent que pour le mien en diminuant la variance et la volatitlé. J’espère m’inscrire prochainement dans une nouvelle régularité de posts qui atténuera cette déception et te remercie de lire le blog depuis longtemps maintenant. Si on ne se parle pas d’ici-là, je te souhaite, ainsi qu’à tous les autres lecteurs, de très joyeuses fêtes de fin d’année.

  5. ElPeruviano says:

    Bon billet, et bonne réponse au post de cocofox amha.

  6. mad-thorgal says:

    Enfin ton retour! Cool! Nice post, vite le suivant!

  7. cocofox says:

    Merci pour ta réponse, j’avoue que ma communication n’est pas optimale … Je l’ai juste fait par principe même si tu t’en ai excusé (absence de CR) au préalable.

    Pas de soucis, c’est fait … la vie continue 🙂 Bonnes fêtes !

  8. aldanjah says:

    très bien raconté.
    est-ce que tu es sur qu’il ta dévoilé sa vraie main ?
    Je pense moi que KK est une main plus probable. A sa place, ta ligne check-call / check-raise sent la tentative d’arrachage. je ne te crois pas, et je paye ton CR à la turn avec KK..
    Sur la river par contre, c’est sur que tu fais peur, mais si KK touche un K, tu es mal tombé.
    ravi de te relire en tout cas

  9. teum says:

    Bon retour !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *