Qualifié à Namur pour le Championnat de Belgique 2012

Bruxelles, 8 décembre 2012.

Cela fait de nouveau longtemps que je n’avais pas posté. Ce post arrive avant le compte-rendu à Vienne. C’est parce que j’aimerais enchaîner avec le championnat de Belgique lui-même, tournoi qui se joue actuellement, et qui est donc encore frais dans ma tête. Je reviendrai sur Vienne juste après. J’ai donc obtenu mon ticket pour le championnat de Belgique dans cette qualification à Namur qui m’a coûté 210 euros, il y a trois semaines (60+50+50+50). C’était la première que je tentais et cette année, cela aura suffit. Je ne relaterai qu’un seul coup dans le détail, pour le reste je parlerai d’une stratégie de bulle qui me semble bonne dans ce genre de tournois qualificatifs.

Avec environ 120 joueurs au départ ce 15 novembre, pour 12 tickets, je perds quand-même deux flips dans la période de rebuys. Les rebuys sont de 2000 jetons et l’add-on de 5000. Une heure après l’add-on, avec un tapis de 15k, je décide d’ouvrir à 1.3k sur 300/600 avec en middle position. Le bouton commence à s’adapter et à ne plus me laisser voler les blinds, il paye mon ouverture. Nous sommes deux dans le coup et le flop donne . Je fais le Cbet à 1.9k, il me call. Turn: . Je check, il mise 3.2k, comme par hasard. D’une part, j’avais l’impression qu’il miserait sur n’importe quel turn suite à mon check représentant trop de faiblesse après un Cbet effectué sur un flop rarement rencontré. D’autre part, je me dis qu’avec un valet, il aurait relancé en position au flop, et qu’avec une dame, il est censé avoir une carte proche de celle-ci, vu son call préflop. S’il a la dame, le valet comme deuxième carte est exclu, vu son call au flop, mais le 9 (si c’est suited), le 10 sont possibles, rarement le K, car avec QK, je m’attends à un raise du bouton préflop. Cependant, je le vois mal me payer avec Q9s,QJ ou QK sur ce flop. Si j’ai raté le flop et Cbet light, j’avais sans doute deux grosses cartes avec probablement un As, et il n’a pas intérêt à payer pour toucher l’une de ses overcard peut-être dominée. Son call avec ces mains, serait alors synonyme de float sans beaucoup d’équité. Et je trouve cela peu probable.

Même si j’ai déjà vu ce joueur faire de belles choses en début de partie, je l’ai aussi vu payer préflop avec pour un tiers de son tapis dans un pot ouvert et payé deux fois, pensant sans doute avoir une côte pour le faire, alors qu’aucune main ne justifie qu’on call un tiers de son tapis préflop pour passer ensuite, sauf dans le cas d’un stop and go qui a peu de chances de marcher dans un pot multiway, situation actuelle. Il avait alors triplé en misant le reste sur un flop avec deux carreaux, touchant le dernier à la rivière. Cette erreur diminue pour moi la probabilité qu’on ait affaire à quelqu’un qui me float. Ce type de joueur paye plus souvent pour trouver une carte miraculeuse à la street suivante, que dans une optique d’anticipation d’arrachage behind si je montre de la faiblesse au turn. Il peut aussi avoir rencontré le flop avec un 5 ou un 6, ou simplement tirer une suite ouverte avec 34s ou 78s, voire pourquoi pas une suite ventrale avec 89s, 79s. Contre toute cette range, mon 6 n’est pas mal, quel que soit mon kicker. On verra bien ce que la rivière lui apporte, m’apporte, et son action. Je call. River: . Ca ne m’aide pas. () Il ne reste plus qu’à voir ce qu’il fait.

Je check, et il fait rapidement 5.4k. J’ai besoin de temps. Déjà que je ne crois pas en sa dame, en quoi pourrais-je croire maintenant? AK et K9, mains pour lesquelles cette rivière apporte une suite, ne rencontrent pas sa range. Les mains précitées ne s’améliorent pas sur ce dix, sauf 89s, mais 89s ne mise pas ce turn, ne prenant pas le risque de se faire check-raise avec un double bully buster gratuit à tirer. Et si ce dix lui donne une pair, il check behind river avec de la showdown equity. Aussi, même s’il a vraiment touché cette dame au turn et n’a qu’une pair, après mon call et cette rivière qui ne doit pas l’arranger, il ne peut plus la value aussi cher, car par quoi espère-t-il se faire payer de moins bon. Deux pairs avec Q6s ou Q5s n’auraient quand-même pas souvent payé préflop, et QT, qui donne aussi deux pairs, n’aurait pas payé au flop pour les raisons précitées. AK relance préflop, K9 passe au flop, je ne vois vraiment aucune main de sa ligne qui me batte. J’ai le sentiment d’être très souvent contre un bluff. Sa vitesse de mise river, avec calibration non réfléchie est confirmative. Je call. Il montre pour la 5e pair au board, et ma quatrième pair embarque le pot.

Ce hero call est l’unique coup de cette qualif que j’aie envie de relater. Bien sûr, il n’aura pas suffi à finir dans l’argent, et quelques succès dans les tirages ou dans les coin flips m’y auront grandement aidé. Mais il aura quand-même fait grimper mon tapis de 70% environ, et ce n’est jamais négligeable dans un tournoi. Ce que je retiens aussi de cette qualif se situe à trois ou quatre places de la bulle, à 16 left. Avec un tapis moyen ne dépassant pas 12 blinds, mon tapis étant de cet ordre-là, la fold equity dans les vols de blinds est si grande, qu’il m’arrive d’open fold light pour un quart de mon tapis. Je m’explique. La range de call ou de relance des joueurs se resserre énormément dans ce tournoi où 2 tapis sont super shorts et donc leur bust attendu. Il y en a un à ma table et un à l’autre. Lorsque le petit tapis de notre table a passé, je sais que je vais ramasser les blinds un énorme pourcentage du temps quelle que soit la taille de mon ouverture. Bien sûr, je ne veux même pas prendre le risque de me retrouver contre QQ, KK ou AA, qui sont vraisemblablement les seules mains prêtes à reshove, car je risque aussi mon tournoi en faisant cela. En résumé, lorsqu’une ouverture au quart de votre tapis, vous donne autant de fold equity qu’une ouverture à tapis, il vaut mieux ouvrir au quart et passer en cas de relance, à condition que l’on estime également la probabilité de cette relance adverse, identique à la probabilité du call adverse au cas où vous auriez fait tapis. Et ici, il me semble que personne ne va relancer avec moins qu’une premium, n’étant pas prêt à prendre le risque de sauter, juste pour avoir de la fold equity sur moi. Mathématiquement, c’est incorrect de faire cela bien sûr dans des tournois normaux (open 25% de son stack et fold), mais dans ce cas précis, lorsque les tapis sont équilibrés et qu’on sent à quel point les joueurs veulent se qualifier, c’est EV+ à mon avis. Je le fais 4 fois sur une demi-heure avec 4 succès, et cela contribue sûrement à ma survie dans ce tournoi, à 4 places d’un ITM où je suis complètement card dead.

Très prochainement sur ce blog, mon championnat de Belgique…

This entry was posted in a. Tournois live, Tous les posts. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *