Le freezout à Dinant mercredi, c’était cool !

Dinant, 24 février 2010

(Ceci est un compte rendu qui avait été posté sur le forum Pokerclub.be)

Lunabel (alias jontheriver) dit:

Avec Neophrak, on s’est promis de relater un peu notre excursion Dinantoise. Nous avons passé une bonne partie du tournoi à 3, et on s’est bien amusé.
Mais je vais d’abord un peu parler de mon début de tournoi, si ça vous intéresse bien sûr. Si ça ne vous intéresse pas, rien ne vous oblige à lire, mais dans ce cas, dites-moi que je parle à un mur…

Le gps indique que je suis à plus de 100 bornes de la destination, alors que le tournoi commence dans 55 minutes. La route est super longue et après la sortie d’autoroute, je prends une petite route sinueuse, sombre et dangereuse. J’arrive à Dinant sain et sauf, mais à l’ancienne adresse du casino encore encodée comme ça dans mon vieux gps. Je cherche, mais je trouve et arrive enfin dans le casino avec 30 min de retard. Je n’étais plus venu à Dinant depuis un voyage scolaire en 1987 je dirais. Mais ça ne me rappelle rien…
L’inscription dans le casino me fait encore perdre 10 minutes, puis trouver la caisse, trouver le gars qui s’occupe de m’asseoir, bref, 45 min se sont écoulées depuis le début du tournoi. Je vois Neo à une table mais pas le temps d’aller dire bonjour, ça attendra la pause. On m’installe et voilà que je reçois des cartes dans la seconde où je m’assieds. Les tables sont rouges et l’ambiance est fluorescente, assez acceuillante je dois dire. Je dis bonjour et découvre sans avoir eu le temps de compter mon stack, mais Neo m’avait parlé de 4000 de départ. Les blinds sont 50-100 et un gars UTG fait 250. Alors que je suis assis depuis 4 secondes 30 centièmes, j’insta-raise à 1000, pour le quart de mon tapis et la table se marre. Tout le monde passe et le gars me call.
Flop: . Le mec reprend bizarrement la main et bet 250, dans ce pot qui fait déjà 2050. Il a repris la main au flop face à mon énorme relance préflop. Aurait-il trouvé un brelan et a peur des trèfles? Drôle de manière de me chasser dans ce cas. Je n’ai aucun historique du mec, ni aucune connaissance de son jeu habituel. En fait, je me dis à ce moment que quelles que soient ses cartes, ça ne peut pas être bien joué. Je représente clairement soit AK, soit QQ+. S’il a une pocket pair plus haute que le flop, il ne peut pas reprendre la main, car avec QQ+, j’envoie la boîte, et si il passe, il a bêtement perdu 250. J’exclus donc la pocket et le met sur un gros As, genre AK, AQ. Mais dans ce cas, c’est quoi ce soi-disant blocking bet au flop. Je call les 250 et là il comprend forcément que j’ai aussi deux grosses cartes (enfin, j’espère pour lui). Le turn apporte une et il refait 250. Là je ne comprends plus, car maintenant, c’est avec AQ que j’aurais envoyé la boîte,une main qui se trouve aussi dans ma range. C’est donc un deuxième blocking bet pour que je puisse le laisser tirer qqchose. Je call avec et revient la au river. Le mec check. Ses deux bet à 250 m’ont déboussolé, je le lis sur AK ou alors, une petite pocket pair, contrairement à ce que je pensais au flop. Si je le vois juste sur AK, il va de soi que j’envoie tapis au river, mais avec une petite pair en main, il pourrait détecter ce bluff trop flagrant. Je check également et lui dit : “petite pair en main?”. Il me fait “non”. Je réponds :”Dans ce cas on partage”. Il retourne , et je confirme qu’on partage en retournant aussi . Vu son tirage trèfles, j’explique maintenant un peu mieux son betting pattern, mais juste un tout petit peu mieux 🙂

Cette table était si passive que sur une vingtaine de coups j’ai volé environ 7 fois les blinds avec succès pour 2 échecs. J’ai fait un gros bluff à tapis au river, dévoilé aussi pour l’image, face à un Cbet au flop d’un gars, suivi d’une relance de sa part très faiblarde au turn, et d’un check au river, bcp de faiblesse, peu de chance qu’il me call. Mon tapis devait être de 10.000 lorsque j’ai été déplacé à la table de Neo et Coralie….
A toi Neo…

Neophrak dit:

Bien rédigé..
A moi.
Après une bonne heure de route (110km pour être exact) j’arrive enfin a Dinant, je suis bien à l’avance pour le tournoi et comme convenu retrouve des amis (dont Geronimo et Coralie qui arrivera un rien plus tard) au resto, l’accueil est extrêmement chaleureux comme a l’habitude et Fred nous offre d’emblée l’apéro. Chouette attention.
Une entrecôte plus tard, repus, nous nous dirigeons vers la salle principale afin d’aller confirmer notre inscription au 50€+10.

L’ambiance est familiale, chaleureuse, quelques peronnes me saluent, bref tout semble réuni pour passer une bonne soirée poker.
Inscription faite je découvre être à la même table que Coralie, cool.

Il y’a également Benoit Gury alias beubeu, joueur français, que je reconnais et que je salue, nous nous connaissions de facebook sans jamais nous être vus.

Strucure rapide, 4000 jetons de départ, bref le plan est simple, il faut gagner des jetons et vite!

J’observe un peu, et me rends compte que la table semble assez passive. Je me résouds donc a commencer à voler des coups, relance preflop bet sur le flop, ca passe et je monte tranquillement des jetons.

Un coup contre beubeu me fera perdre quelques jetons quand je relève AQo en début de parole. Je relance a 125 aux blinds 25/50, payé deux fois dont la bb qui n’est autre que beubeu. Le flop est 667 avec deux treffles, check général. Le turn apporte un autre treflle, j’ai l’Ac donc je décide de ‘lead’ avec mon tirage et suis payé par la bb.

la river apporte une dame de pique, la bb décide de faire une petite mise de 200, “obligédepayer”. Il dévoile 77 pour full floppé.. Je perds donc quelques jetons.

Vient ensuite une main plutot standard, je relance au CO avec QKo, payé par la bb au siege 4 qui semblait passablement agacé du nombre de fois que je relance décide de défendre.

le flop est plutot sympa, K99, il lead 1/3 du pot, ca ne fait pas énormément de sens dans ma tête, pourquoi miser ici ? Je décide donc de le relancer, il hésite assez longtemps et décide finalement de passer. Il me dit je suis sur que t’avais rien! Je ne réagis pas.

Ensuite après quelques limpers, je reléve AJo au cutt off, les blindes étant à 50/100, je décide d’isoler petit comme à mon habitude, a 275, payé instanténement par mon ami siège 4 en bb, les autres passent assez rapidement (c’est assez différent de Namur ou j’aurais surement été payé deux fois dans la foulée).

Flop correct , J25 rainbow, bb check. je mise deux tiers du pot, et me fait instantanemént min check raisé par la bb.

Je remets les choses en place, pense au coup d’avant qui l’avait visiblement couroucé, et décide d’envoyer la boite.. Il snap 88! Je hold. Me voici avec enfin avec un stack confortable.

Le gars m’admettra plus tard: “j’ai fait ça parce que c’était toi” remarque à laquelle je répondrai “moi aussi”.

Je gagnerai aussi un pot plutôt conséquent ou je check raise “air” au turn après avoir float un cbet contre une fille qui jouait très serré, ainsi que d’autres pots sans showdown.

Me voilà à la tête de 13k jetons. Not bad.

Voici alors que Lunabel arrive à ma table …

A toi!

Lunabel (alias jontheriver) dit :

Sympa tout ça !
Donc j’arrive à la table et… purée, après 2 jours, ça devient difficile de se souvenir vraiment de ce qui s’est passé. J’arrive à cette table où se trouvent Neo et Cora, et certaines personnes de ma table me suivent, au moins 3. Je ne suis donc pas à une table inconnue du tout, vu que j’avais eu le temps d’observer le jeu des 3 suiveurs, et que Neo a dévoilé une partie de son style de jeu dans certains posts du forum…lol. Bien sûr, çe ne joue pas tant à l’avantage, si ce n’est que je sais qu’on a en face un bon joueur qui sait ce qu’il fait. C’est alors que je me dis que dans le post que j’ai fait la veille sur le tournoi de mardi à Namur, et auquel Neo avait réagi, je dévoile un peu cette agressivité avec des mains marginales sur table passive. Je me dis : “tiens, on va inverser la tendance” puisqu’il a cette info. Je ne connais pas Coralie mais je l’ai déjà vue quelque part. C’était en effet lorsqu’elle était présentatrice pour le championnat de Belgique. Cependant, lorsqu’elle me dit son prénom, je me dis : “Ah, c’est donc elle qui a win le 5$ avec plus de 1000 personnes, et qui l’a annoncé sur PCB. Je ne suis donc pas en table inconnue…

Je crois (si je me trompe, j’espère que Neo va me corriger) avoir joué un jeu très tight pendant le premier quart d’heure, où je n’ouvrais qu’avec des mains qui en valaient la peine, pour prendre un peu l’ambiance générale. Ensuite, je pense avoir commis deux ou trois vols avec des mains très moyennes et à des positions très middle, suite à des limpeurs successifs (dont une femme qui payait tout, du moment que c’était pas trop cher et qui se trouvait juste à ma droite. Cette femme m’avait appris à la table précédente, qu’elle jouait le pemier tournoi live de sa vie, et je veux bien la croire au vu de son jeu extremement loose passif et assez médiocre). Lorsqu’elle limpait, je trouvais que le pot devenait intéressant à être pris immédiatement, et prenait des risques avec , ou . Je crois avoir montré ma main deux fois, pour montrer que je n’avais pas peur d’être un peu marginal dans le choix des mains à relancer à ce stade du tournoi.

C’est alors que je touche UTG. Mon stack est de 8000 à ce moment environ. Sur des blinds 200/400, je raise à 2.5 BB pour 1000. La parole arrive chez Neo en middle position. Il marque qu’il a l’intention de jouer la main. Que va-t-il faire? Il relance à 3000. Tout le monde fold jusqu’à Coralie qui est SB et qui envoie son tapis pour 3700. Neo me couvre un peu. Je pense vraiment que Cora a une pocket pair QQ+. Contre QQ, je suis encore ok, mais contre KK et AA, c’est cata. Comme Coralie est une joueuse qui connait la force de son jeu, j’estime que d’envoyer son tapis face un raise de ma part suivi d’un raise de Neo veut dire la grosse pocket.
Je pense que Neo n’a pas forcément un monstre mais une bonne main, car il m’a vu relancer quelques fois avec des mains qui ne méritaient pas la relance UTG en général. Il ne me met pas sur AK. Je le vois sur un range AQ, AK, TT+. Cependant, que puis-je espérer ici en envoyant la boîte contre Neo. Si je prends ce risque, plusieurs scénarios peuvent se produire :
-Neo call, je gagne le coup contre Neo, mais le perds contre Cora et me trouve avec un tapis de (8000-3700) * 2 = 8600, à peine plus grand que si je fold.
-Neo fold, et je me retrouve contre Cora où je ne suis pas en coin flip contre son range QQ+, mais loin derrière, je passe donc à 4300, 75% du temps et à 17.000 25% du temps.
-Neo call, je perds le coup et suis out du tournoi.

Si Cora n’avait pas envoyé son tapis, je shovais contre Neo, qui je le pense vraiment, ne voit pas en ma range une range composée uniquement de premiums hands, vu l’image qu’il a de moi, et n’a donc pas fait son raise à 3000 avec une main forcément dominante sur mon AKo.
Je fold . Neo complète les 700, dévoile , et Cora QsQh. Elle gagne le coup sur un board avec uniquement des petites cartes et ce coup ne m’a coûté que 1000.

Quoi qu’il en soit, leurs mains à tous les deux ont beaucoup de chances de contenir des As, des rois, et je n’ai pas envie de me retrouver contre Neo qui détiendrait aussi AK, ou même un As fort, et où l’on aurait bcp plus de mal à battre la pocket pair de Coralie. Et les 3700 de Coralie ne sont pas sans peser sur mon stack modeste du moment.

Un peu plus tard, je trouve sur le BB de Neo (1000 je pense). J’envoie 3000 en middle, tout le monde passe jusqu’à lui. Je lui dis alors qu’à lui je vais pas faire une influence et que je suis en premium hand. Il hésite, fold et je montre . Je serais intéressé de savoir si avec une bonne main, tu aurais shove ou pas. Ou alors as-tu cru en la sincérité de ce que j’avais dit. Peut-être avait-il une bonne main. Quoi qu’il en soit, je ne cherchais pas la confrontation. C’est quand-même Neo qui m’avait parlé de ce tournoi.

A ma gauche en rouge, se trouve une calling station (Neo confirmera je pense). Mais ce n’est pas juste un limpeur fou, c’est un gars qui call tout son stack, avec des mains facilement dominées mais qui lui semblent pas mal. Exemple. Il limp complète le SB alors que tout le monde a passé. Son stack doit avoisiner 3500, et les blinds 300-600. Le BB, qui avait été assez agressif depuis un certain temps, mais qui est clairement un joueur qui sait ce qu’il fait (je l’avais déjà croisé à Namur), envoie son tapis pour 5000, face au limp du SB. Pour moi, c’est any A, any K chez le BB, même s’il a été agressif avant. Le SB ne peut pas lâcher sa main, car la couleur de ses cartes est identique 🙂 et call avec . Le BB dévoile et le SB gagne le coup avec un , à la grande tristesse du BB. J’ai eu le même coup à Namur la veille lorsque le SB a call mon As au BB avec tout son stack et au SB. La différence est que moi, je m’étais senti obligé de faire une remarque de mécontentement, tandis que là, il était mécontent, mais n’a pas fait de remarque . Plus tard, cette même calling station payera tout son stack avec face à une relance de Neo qui vous racontera lui même le coup…

Mon tapis augmente, je ne sais plus trop comment, je sais qu’à un moment j’ai 16.000.
Je décide de commencer à ne plus voler qu’en positions tardives. Mais ça ne passe plus, le BB shove, le SB shove, et je dois chaque fois passer. Je suis alors contraint d’attendre une main car mon image est telle qu’on ne me croit plus du tout (Neo devra confirmer, je me trompe peut-être). C’est alors que je perds la moitié de mon tapis en shovant en middle alors que les blinds devenaient oppressantes. Je ne sais plus ce que j’ai je pense . Un type hésite à call. J’ouvre ma bouche et lui dit que je vais pas risquer tout mon tournoi avec rien. Ca ne marche pas, il me call avec au SB, pour son stack 8000 et prétendra plus tard que c’est parce que j’ai parlé pour essayer de le faire passer. Je commence à comprendre que ma nouvelle technique, pour essayer de faire folder l’adversaire en le dissuadant par des influences orales, provoque bien plus souvent l’effet inverse, je l’ai assez expérimentée depuis une semaine, on va la stopper. Je perds la moitie de mon tapis et il me reste 8300.
C’est alors que je me retrouve au SB avec 83o. Tout le monde fold avant moi. La calling station est au BB, je le regarde observer ses cartes et attends. Il les tire alors vers lui, et me regarde avec un air qui me dit : “j’ai une bonne main, je vais tout call”. Je le prends pour une influence facile de sa part, et shove avec sur des blinds 800-1600 antes 100.
Il hésite et me call à ma grande surprise, car je le voyais vraiment sur une poubelle, mauvaise lecture de ma part. Il call donc avec et je suis out. Son influence n’en était pas une, c’était du premier degré, et je l’ai prise pour une finesse. Je finis 13e sur 53, avec comme regret peut-être ce dernier shove.
Je sors donc du tournoi à la grande joie de la femme qui jouait pour la première fois et qui se trouvait à ma droite, et qui n’en pouvait plus de m’entendre parler…

Pour le reste je me suis bien amusé et on a bien discuté après avec Neo et Cora.

Neophrak dit :

Mieux vaut tard que jamais! Voici la partie 4 de ce “trip report”. Lunabel s’installe donc et il n’a pas le temps de poser ses jetons que je relève 53cc UTG. Je décide de relancer 2.5x, hésitations générale et fold fold fold fold fold etc. En hommage a à mon ami Davidi je décide de montrer la main (peut-être pas des plus opportuns j’en conviens mais juste pour le fun)

Le ton est donné! J’éspère que ma mémoire ne va pas me trahir après plus d’une semaine mais voici la main dont Lunabel parlait. Je le vois relancer UTG et relève AQ au CO, je suios vraiment partagé, je sais qu’il est tout à fait capable de relancer très light UTG, j’opte donc pour un 3bet mais, chose qui n’était pas prévue, Coralie reshove en bb, me donnant une bonne cote. Lunabel hésite, a juste raison , et finit par fold AK… Je call et brique contre les dames de Cora. nh Miss. Maintenant pour la petite histoire, si vous n’avez jamais eu la chance de jouer avec Lunabel , il faut savoir qu’il n’a pas son pareil en “trash talk”, Tony G lui même n’a rien a lui envier! Il en a d’ailleurs fait tilter plus d’un (je me rappelle du jeune français sympa sur qui tu as du demander le time au moins 4 fois lol). Moi cela m’amusait vraiment beaucoup je vous avoue et j’ai vraiment beaucoup rit dès son arrivée

Je pense encore pour conclure pouvoir raconter deux coups.

Le premier m’opposera a Lunabel, quand il relance sur ma bb, je relève Q8hh, j’esaye de le sonder, je lui parle, je me demande si je ne 3bet shoverais pas mais quelque chose me dit de ne pas le faire.. Au delà de ses palabres habituelles je crois déceler que ce coup-ci, il est vraiment fort, je lui dit : “je te paye et te fais un stop and go”, il me réponds tu n’oserais pas!

Hmmm, je finis par payer, le flop ne m’apporte rien, sauf un vague tirage et décide de checker , il envoit instantanément la boite et je me résouds a fold. Il me montre KK. Oufff. Au passage je te remercie quand même de me les avoir montrés 😉

Ensuite vient une main qui me sera fatale, au blinds 600/1200, avec 11k de stack , je décide de me “commit”avec AKs en “choppant” mon stack en deux +-. Un joueur en small blind, Beubeu, me regarde et avec 7k de stack me dit : t’as rien je vais te payer, il mettra sa parole a éxécution, montrant une paire de 3 et le board ne m’apportera rien. Une fois de plus je reste perplexe sur ce genre de calls.. Une paire au dessus des 3 est quand même dans mon range ici ? Ok je lui dit “nice read” en voyant mes jetons partir vers lui.

Ensuite short stack et avec deux bb, je dis : je ne regarde pas mes cartes je paye quoi qu’il advienne! Une relance debut de parole, je paye sans voir mes cartes et retourne ..? KK! lol Je suis contre AT, flop 456, turn 7, river 8…., Partage!!! lol

Je serai ensuite contraint de pousser ‘any two’ mais je ne me rappelle pas de la main. Une fois de plus je soulignerai l’accueil extra de Fred au Casino de Dinant, verres offerts, sourire et professionalisme à tout point de vue.

Super soirée et sans acun doute à refaire, et de préférence avec mes 3 accolytes d’un soir (Coralie/Geronimo/lunabel)

A bientôt

This entry was posted in a. Tournois live, Tous les posts. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *