Discussion sur le poker en ligne

Bruxelles, 24 octobre 2012

Actuellement, je ne joue pas beaucoup. Je vais bientôt faire un tournoi live sympa et me ferai un plaisir de vous le relater. Mais entre-temps, je joue au ralenti, car comme j’ai du le dire dans mes posts récents, j’ai quelques autres occupations qui me prennent également du temps. Ce n’est qu’une période et je reprendrai le poker intensivement, lorsque je serai plus libre ou même lorsque 770 reprendra enfin ses activités en Belgique, et qu’il sera temps de continuer l’aventure avec la team Belgium.

En attendant mon prochain compte rendu, il m’est venu une idée. Un bon pote Français de poker, Clément, rencontré il y a deux ans en Belgique autour des tables, m’a envoyé un mail pour me poser quelques questions relatives au poker en ligne. Après lui avoir répondu, je me suis dit que ces questions pouvaient être celles que se posaient bon nombre de joueurs et ça m’a donné l’envie de vous faire part ici, de mon avis sur différents points du poker en ligne. Je lui ai donc demandé s’il était d’accord que je publie ce mail auquel j’avais répondu de façon entrecoupée, ce qui en fait un échange. Il a accepté très chaleureusement.

Clément: Salut Jon,
Ça fait longtemps que je ne suis pas venu t’embêter à te demander conseils concernant mon jeu en MTT (buy-in compris entre 1 & 8 euros avec une certaine préférence pour les deep). Puis ça fait longtemps aussi que je n’ai ni pris ni reçu de tes nouvelles donc je t’envoie ces quelques lignes!

jontheriver:  Tu ne m’embêtes pas, c’est toujours sympa de recevoir un mail de ta part.

Clément: Comment se passent tes sessions en ce moment? J’ai l’occasion de lire régulièrement tes posts sur jontheriver, mais tu ne relates plus autant qu’avant 🙁 .. Inutile de te rappeler au passage que ton blog est passionnant et que personnellement il m’aide à découvrir & comprendre certains aspects de ce jeu si complexe, et de consolider ma manière de jouer. Je dois dire que mon jeu évolue beaucoup ces derniers mois, ces derniers jours! Parfois en bien, parfois en mal…

jontheriver: Je ne joue pas tellement pour l’instant sauf quelque lives, car, peu de temps, je suis sur d’autres projets, donc le online est un peu mis de côté actuellement. Content que ce blog t’apprenne des choses.

Clément: Je me tourne une nouvelle fois vers toi une fois encore pour recevoir tes conseils & avis car je connais ton faible pour communiquer ta passion 🙂
Ma première interrogation concerne le multitabling:

Depuis peu je commence à enchaîner les tables, sans trop abuser car ma concentration est limitée 🙂 Souvent 3 ou 4 tables, rarement 5, 6 ou plus depuis que je comprends la difficulté de ce nouveau sport!
Le premier problème que je rencontre, c’est que mes erreurs et bad runs sont tout de suite plus violents, moralement & pour ma petite Bkroll. Certaines sessions sont quand même bonnes heureusement! Mais mon souci le plus important c’est que j’ai l’impression de laisser de coté un tas d’informations durant ces sessions multi.

jontheriver: Je pense que le nombre de tables n’a pas beaucoup d’influence sur la bankroll. Si par exemple tu as 200$ derrière toi, tu sais que tu peux jouer des sit and go ou MTT entre 50 et 100 fois moins chers, donc 2 à 4$. Que tu en joues un seul ou plusieurs en même temps ne rend pas la gestion de bankroll différente. Il faut juste t’assurer que si tu es gagnant à long terme sur une table, tu le restes bien sur plusieurs, car en effet, il y a un problème de concentration à gérer. Mais en terme de variance, ça reste identique. C’est peut-être en effet psychologiquement que ça peut te faire peur, car les swings sont plus rapides, mais sur un même nombre de tournois, ils font la même courbe que si tu jouais les tournois l’un à la suite de l’autre.

Clément: Je prête moins attention à l’avancement du tournoi par exemple, ainsi qu’a son rythme.. ou son buy in & son prize pool! Je fais moins gaffe aussi à l’image que j’ai à la table ainsi qu’aux patterns de mes adversaires..
Mes décisions deviennent parfois trop radicales peut être par ce manque de concentration, je run souvent bien puis je gère mal le tournoi sur la durée alors que le plus dur est souvent fait! Problème classique de spew, à moi de gérer calmement mes tournois j’imagine.

Parfois aussi, je fais l’erreur de débutant de répercuter les émotions d’un mauvais coup joué sur une table,sur les autres tables..
Je prends une horreur ou je joue mal une main sur une une table, donc je vais devenir plus agressif & protéger mes mains différemment sur les autres tables, alors qu’en fait, chaque table à son rythme, et aussi ses clients!
J’ai l’impression que dans ces sessions, je me rapproche d’un jeu “robot” ou plus stéréotypé, et je laisse tomber les infos comme les défauts et faiblesses des plus fishs, ou les traps des plus forts, le sizing d’untels etc..
Comment gères tu ce multitabling? Comment fais tu pour sentir ce qu’il se passe sur chacune des tables en cours?

jontheriver: D’après ce que je lis de tes problèmes en multitabling, je dirais que tu dois commencer par jouer sur deux ou trois tables maximum et t’y habituer. Pour ma part, je joue sur 6 à 8 tables à la fois, avec l’impression que je ne perds pratiquement rien en concentration et en observation des tables. Je joue en mosaïque (tile) bien sûr, de façon à avoir toutes les tables visibles à la fois. Ma vitesse de croisière est 6 à 8 tables, et je sais qu’au dessus de çà, je ne peux pas capter toute l’info de toutes les tables. Bien sûr on perd de l’info un peu malgré tout, mais le principal est qu’on retienne bien les coups que nous avons nous-même joués et la façon dont les adversaires ont réagi à nos actions. La perte d’infos se situera dans les actions entre adversaires, mais cette info, bien qu’importante, l’est moins que l’action qui se produit contre toi, celle qui te permet de créer le metagame et de l’exploiter par la suite.

Il y a aussi le stacking, c’est-à-dire mettre les tables l’une sur l’autre et ne voir qu’une table à la fois, ou encore la cascade, mais là, le principe est différent. C’est pour en jouer plus de 12 à la fois, ce n’est pas le même jeu. Le but est de faire du volume avec retour sur investissement plus faible par tournoi, c’est un poker où je m’amuse moins. Je préfère 6 tables en mosaïque.

Clément: Est ce que tu mets en place des priorités dans tes tournois joués par exemple selon le buy in,le prize pool, ou nombre de left? Est ce que tu portes plus d’attention quand tu sens que la perf’ n’est pas loin ou est ce que tu restes toujours aussi agressif, ou fidèle à ta ligne sur toutes les tables ouvertes? est ce qu’il t’arrive de “saccager” des tournois inconsciemment ou non, ou te laisser mourir doucement pour te concentrer complètement sur ton meilleur tournoi du moment? Quels conseils peux tu me donner suite a l’énumération de tous ces pbms?

jontheriver: Bien sûr qu’il y a des priorités. Je me concentre plus sur le 215$ que sur le 11$ et je le dispose sur l’écran à l’endroit le plus confortable. Par contre, je ne tilte pas. Un bad beat sur une table ne doit te faire jouer différemment ni sur la table où tu l’as pris, ni sur les autres. Le plus rentable serait de travailler ce problème. Entraîne-toi à rester aussi tight qu’avant, après un sale coup. Et concentre-toi sur cet entrainement-là. Des bad beats, tu vas encore en prendre. Et c’est le meilleur investissement que tu puisses faire. Tu perds 80 ou 90% de ton tapis sur un horrible coup où il n’avait que 5% de chances de gagner, tu joues les 20% ou les 10% qui te restent comme si c’était le début de ton tournoi. En gros tu ne pousses pas avec la moindre poubelle juste après. Tu respectes bien sûr les règles de profondeur pour le push fold, en fonction de ton nouveau tapis, mais l’émotion ne doit pas dicter ton action. Il faut apprendre à jouer l’action suivant le bad beat, de la façon la plus rentable possible.

Bien sûr aussi que mon attention se portera plus sur le tournoi le plus avancé. Mais je ne bâcle pas pour autant les autres, c’est juste que j’accorderai plus d’importance et de concentration au premier. Les tournois non avancés bénéficieront de coups plus standards, et pas de coups où la concentration est nécessaire pour aller vers la subtilité. D’un point de vue ICM, c’est aussi beaucoup plus rentable de se concentrer sur les coups qui ont la plus grande EV monétaire, soit ceux des tournois les plus avancés. Aussi, si je suis avancé dans un 11$ (juste ITM disons) et moins avancé dans un 215$ (à 1/4 du field left), je me concentrerai plus sur le 215, selon l’estimation ICM que j’ai de la valeur actuelle de mon tournoi. Avec un tapis moyen dans ce 215 où 3/4 du field a sauté, je peux estimer que mon tournoi vaut 500$ par exemple, alors que si dans le 11, en voyant la structure des prix et en faisant une moyenne approximative des places payées et des probas d’atteindre chacune d’entre elles (bonne chance mentalement, ce sera très approximatif), j’estime que mon 11$ en vaut actuellement 50, je me concentrerai bien sûr plus sur le 215. Lorsque tu diminues ta concentration sur les autres tournois, tu deviens plus tight, et joue un peu moins selon le metagame et les stats des joueurs en face. Tu as un jeu moins adaptatif.

Clément: Mon jeu évolue bcp en ce moment: ma range est plus large contre certains types de joueurs, je deviens plus agressif, je float les donks, je squeeze les tights, je steal, j’ai oublié mon style préféré du slowplay (sauf client exceptionnel) je joue des tournois au buy in un peu plus élevé pour espérer réaliser une perf’ importante.. Bref je ne suis plus que le joueur tight que j’étais, et j’ajoute depuis peu un certain panel des coups à mon jeu, selon ma position dans les tournois, mais je trouve ça difficilement maîtrisable en multitabling.
Peut-être que je devrais consolider mon nouveau style d’abord sur une ou deux tables pour commencer, pour ensuite l’appliquer en MultiTabling.. Qu’en penses tu?

jontheriver: Tiens, je viens de répondre à cette question juste avant 🙂 C’est exactement ce qu’il faut faire. Augmente le nombre de tables, dès que tu te sentiras à l’aise sur le nombre joué actuellement.

Clément: Le second sujet que je vais aborder dans ce mail quelque peu décousu, est un sujet dont nous avons déjà parlé sur Bxl a l’époque.. Ce sujet m’embête un peu car il est sujet de variance ou de room rigged.. et j’ai conscience que ceux qui se plaignent ont souvent des lacunes grossières dans leur jeu 🙂 Je ne suis pas une bête, je ne suis ni gagnant ni perdant après quelques 1500 jeux ou plus.
Je saccage d’ailleurs mes stats OPR avec mes nouveaux buy in plus élevés, mais j’ai confiance en moi et en mon jeu, je sens que ça va finir par payer! Bref, je ne suis pas un joueur rentable actuellement mais de façon prétentieuse, je pense quand même être plus malin que le 3/4 du field en général..
J’ai sur mon ordi, un tas d’imprim’ écran qui me font me poser des questions, tant leur nombre est important, et tant les mains en question sont improbables. A l’époque je pensais fortement que tout était rigged avec des rencontres provoquées, des mains ou le déroulement du coup devient évident au replayer, ou les deux joueurs vont s’envoyer en l’air preflop, postflop presque de façon certaine.. L’impression que Pokerstars s’amusait avec le metagame ou les positions, en provoquant par exemple des rencontres incroyables, sans toutefois penser qu’ils feraient faire profiter un ou des joueurs en particulier mais plutôt dans le but de faire faire du volume aux joueurs & donc de profiter d’un maximum de rake.

Avec le temps passé aux tables, des discussions avec les uns et les autres, après certains runs sans trop d’horreur, mes idées ont changé ou ont évolué en laissant quand même une place au doute. Sauf que là dernièrement, j’enregistre vraiment beaucoup, beaucoup d’imprim écran 🙂 Avec une spécialité du moment ou il ne fait pas bon d’être tapis preflop avec pocket supérieure contre n’importe quelle pocket inférieure! Sans rire, j’ai bien 20 exemples différents qui ne m’impliquent pas forcement, de 80/20 qui virent a l’horreur (et comme je multi table, j’en rate forcement!) sur des sessions de seulement un ou deux jours! j’en arrive a folder des dames sur babyflop tellement le fish en face me crie qu’il a brelan avec pocket inférieure! Je me fais attraper logiquement par ceux qui savent cacher leur monstre! J’ajoute donc à ma gamme de coup, des bets qui servent à sentir les horreurs venir, quitte à proposer à mon adversaire de me bluffer, l’intérêt que j’y trouve, c’est que c’est moi qui décide quand mes jetons glissent vers le centre de la table! Par contre je deviens limite parano et frileux avec des monstres en mains tellement je vois d’horreurs! (En fait depuis peu je redeviens très prudent lorsque je sens le piège venir) Je trouve aussi, à tort j’imagine, que la tendance à trouver son brelan avec une pocket semble “facile”, il faudrait vérifier que mes pockets rencontrent bien leurs 2 outs 20% du temps et pas plus!

jontheriver: Pour moi, les sites ne sont pas truqués et les périodes de bad run, aussi violentes soient elles sont juste… des périodes de bad run. J’ai moi-même déjà failli frapper dans mon écran, suite à des périodes hallucinantes de bad run. Mais ça peut durer, et il faut rester de marbre et attendre le good run. Si le bankroll management est respecté, et que tu ne tiltes pas après les bad beats, tout en ayant vraiment le sentiment d’avoir dominé le jeu sur ces périodes de bad run, tu vas forcément te refaire à condition de faire un bon volume. Dis-toi une chose: 500 tournois, c’est pas un grand échantillon… Pour revenir au “rigged ou pas”, les sites qui marchent à fond n’ont aucun intérêt à truquer le jeu, car ils gagnent beaucoup de rake en cash game et beaucoup de fees en tournois. Les meilleurs joueurs ont des courbes montantes très représentatives de leur niveau de jeu. Et lorsqu’on regarde leur échantillon de 10.000, ou 20.000 tournois, on trouve souvent chez chacun d’entre eux des mauvais runs, où pendant 500, 1000 ou 2000 tournois, ils ont déchatté. Mais cela ne les empêche pas d’avoir des courbes magistrales. Il faut voir la perte comme un investissement, c’est là toute la difficulté, et la seule manière de le faire est de respecter le bankroll management.

Clément: Plus inquiétant à mes yeux, je vois régulièrement des carrés à tables, choses qui n’arrive que 0.2% du temps si je ne me trompe pas! ce que j’appelle régulièrement c’est un, deux ou trois par jour! (j’ai arrêté les imprim écran des carrés, qui deviennent des nuts presque banales 🙂 C’est principalement sur ces jeux improbables que j’ai un doute sur leur brassage aléatoire.. Le problème des pockets se situerait plus sur une mauvaise lecture, ou sur l’incapacité aux noob de folder les 4 quand je protège mes dames par exemple.

jontheriver: Avec le nombre de mains jouées, surtout en multitabling, cela n’a rien d’anormal. Il m’arrive de faire deux quintes flushs sur la même session, sans me poser de question (bon c’est pas tous les jours, mais c’est arrivé récemment). Dis-toi qu’en live tu joues entre 20 et 30 mains de l’heure selon les croupiers. Online, tu fais 100 mains de l’heure par table, fois 6 tables, ce qui en fait 20 à 30 fois plus, et ce qui justifie que tu voies des carrés 20 à 30 fois plus fréquemment.

Clément: Sachant ça, je call aussi bcp plus large quitte à faire quelques call me sachant loin derrière, ou à tirer renard renard en imaginant les désastres possibles si la river est pour moi.. je commence à provoquer les horreurs pour ne pas subir uniquement celles ou je pars devant mais profiter de ce fait pour créer des jetons! Je ne fais pas ça à chaque main ni contre n’importe quel joueur, mais quand ça marche c’est assez violent! Donc naturellement, je m’en plains quand je prends le bad beat, je m’en réjouis quand j’arrive a créer de l’horreur! Rassure toi, je suis encore capable de folder une middle ou top pair, une suite quand le board devient affreux, j’ai gardé quelques atouts de mon jeu hypertight de l’époque, en me disant que le spot n’est pas assez facile à exploiter et que j’exploiterais le suivant! De la même manière, quand je setmine, je reste capable de folder quand le fish casse la côte sans même s’en rendre compte 🙂

Mais au delà de ça, ce qui m’inquiète vraiment, c’est que j’ai l’impression de jouer la machine plus que l’adversaire.. Quand je paye un tribet perflop qui ressemble fortement a AA ou KK, je le fais uniquement car je sens que pokerstars va me “récompenser” de payer ce bet avec ma pocket inférieure et que ma carte va venir! Hyper loose, mais quand ça vient c’est le crash assuré!

jontheriver: Wow, grosse erreur. Je trouve ça assez fou et peu rentable. Bien sûr que tu vas gagner tes 20/80 une fois sur 5. Tu es tellement obnubilé par le bad beat que tu ne vois plus que ça. Les 4 fois où tu vas perdre, tu trouveras ça normal, et la fois sur 5 où tu vas gagner, tu te diras :”ah voilà, preuve que le site est truqué”. En gros pour jouer comme tu le fais, il faudrait que tu sois sûr que c’est truqué, or tu as des doutes là-dessus, comme beaucoup. Tu adoptes donc des lignes qui sont en accord avec tes doutes. Au poker, mieux vaut savoir ce que l’on fait et ne laisser que peu de place au doute quant à la ligne à prendre. Aussi, même si tu étais sûr que c’était truqué, tu ne posséderais pas encore leur algorithme de distribution des cartes. Tu estimes avoir détecté des patterns de bad beats, mais même si ils existent, tu ne les connais pas du tout, et tu ne prends donc pas la ligne optimale. Si tu apprends que le site fait gagner 77 contre une paire supérieure 60% du temps par exemple (lol), je te dirais: “Lorsque tu as 77 et que tu sens que le type en face a une overpair, vas toujours à tapis, tu appliqueras la règle la plus rentable en fonction du trucage”. Mais là, je suis persuadé que dans cette situation, parfois tu te diras, allez, j’y vais pour provoquer le bad beat, et très souvent, tu vas lâcher tes 7. Il y a donc une des deux lignes qui n’est pas rentable en fonction de la dite règle de trucage. Au poker, il faut jouer chaque action de façon rentable. Donc si tu es persuadé que c’est truqué, et qu’il n’y a rien d’aléatoire, sans connaître les règles de trucage, arrête de jouer online. Et en les connaissant, profite à fond du système 😉

Clément: Je suis sûrement parano et j’ai l’impression que la technique est bonne et simple, mais je trouve ça inquiétant de penser que je me “bats contre la machine”..
Et j’ai comme l’impression que ce genre de ressentiment ou fait est cyclique.. que certaines périodes, leur petit jeu est flagrant et que parfois ça semble beaucoup plus naturel..
Qu’en penses tu?? As tu un doute sur le tirage qu’ils disent aléatoire? Remarques tu des genres de mains qui se répètent ou des choses incroyables qui sortent trop régulièrement par rapport a tes sessions live?? As tu cette impression que certaines rencontres sont provoquées ou pas du tout??

jontheriver: Pour être franc, dans mes pires périodes de poisse, j’en suis arrivé à me poser des questions. Mais à l’heure actuelle, je pense vraiment que les tirages sont aléatoires et non provoqués, et je ne dis pas ça à la suite d’un good run, mais à la vue des courbes des gagnants et au mobile inexistant des sites à le faire.

Clément: En tout cas, je te remercie d’avoir pris la peine de me lire jusqu’au bout 🙂 Mon mail n’est sûrement aussi confortable a lire que tes posts, et les questions posées (en nombre) sont peut être compliquées à expliquer tellement le sujet est complexe, mais j’espère quand même que tu m’apporteras ton point de vue, ton avis et tes conseils pour que je m’améliore encore.. et pour me rendre moins sceptique!
Je te souhaite une bonne journée et espère te lire rapidement
Au moment ou je finis ce mail, je viens de me faire craquer QQ par 44 brelan flopé.. je minimise la casse, mais je reste parano 🙂
Et au moment ou je ré edite ce mail, je viens de voir carré flopé vs full river 99 vs 55 🙂
@ bientot
Clément Alias Lafouine5920

jontheriver: T’inquiète pas l’ami, tous les joueurs passent par des runs difficiles. Et surtout, joue beaucoup avant de prendre des conclusions, car les échantillons faibles ne sont pas représentatifs du tout. Merci pour ton mail et tes mots sympas.

A bientôt.
Jon

This entry was posted in c. Poker online, Tous les posts. Bookmark the permalink.

14 Responses to Discussion sur le poker en ligne

  1. Pitpoker59 says:

    Bien sympa cet échange.

    • mad_professor says:

      Salut Jon
      Toujours un plaisir de te lire. J’ai personnellement aimé ta première réplique qui reflète bien l’impression d’un gars très sympa que j’ai de toi. Je me reconnais assez bien dans le profil de Clément, dans le sens où je joue à peu près les mêmes limites, en tournoi et SNG only perso, dans un but récréatif…pas dans le mauvais sens du terme mais quand je joue c’est que j’ai vraiment envie de jouer et que j’y prends en général (surtout quand tout se passe bien) beaucoup de plaisir/fun. J’ai déja tenté le multitabling mais c’est très peu concluant pour ma part, j’y vois les mêmes défauts que Clément et le plaisir justement n’est plus là. Je joue à des limites très modestes mais je trouve qu’en général ça joue plutôt pas mal, à un niveau modeste certes (si tu essayes d’appliquer tes réflexions sorties de l’espace 😉 t’es mort). Je joue sur EVP only pour info. L’appât du gain m’attire certes mais à mon ptit niveau…c’est plus le fait de gagner le tournoi qui m’excite, après j suis pas contre cash out quelques dizaines d’euros par mois. Connaissant ma nature que je qualifierai de colérique et nerveuse (toutes proportions gardées), me prendre un bad beat à 100 dolls je crois me rendrai fou !! Pour rebondir une dernière fois sur l’article et le côté cheated software, je l’ai pas spécialement ressenti (même si parfois…) mais le fait est que sur EVP en tout cas, et sur tous les sites sûrement, le cheapleader donne toujours l’impression de chatter comme une truie, si tu me permets l’expression bien entendu. La seule raison est que quand t’as des jetons tu joues plus, tu gagnes plus, et même si tu perdes contre les ptits ça se voit bien, that’s poker quoi 😉
      Voila, c’était ma petite contribution de petit joueur de poker online et quelques tournois “live” en bar, là où il y a moins de “pressions”…quoique 😉 .
      Au plaisir de te lire Jon > Kenavo comme on dit par chez moi !

      • admin says:

        Salut mad_prof, merci pour le gars sympa, mais en effet, nice read 🙂 Et merci pour les réflexions sorties de l’espace et ton comment. Bonne continuation avec le blog, à très bientôt.

    • admin says:

      Merci Pitpoker. A bientôt

  2. mypokerdiary says:

    ” je trouve ça inquiétant de penser que je me “bats contre la machine” ” +1000 !
    En essayant de “provoquer la chance” on oubli trop facilement que pour les rares fois où on touche effectivement notre monstre et ou on stack l’adversaire , le reste du temps on a du abandonner ou on a touché une main inférieure ..
    Parfois le bad run influe de façon très négative sur notre mental et notre jeu et je pense que c’est le cas de ton ami ! IMO une pause s’impose !
    Article intéressant , notamment au sujet du multitabling , personellement , alors que je 6/8 tables sans problème en cash game , j’ai un peu l’impression de perdre en information aux tables au delà de 4 , souvent être attentif aux errreurs et pattern des autres permet de maximiser sa value et limiter les pertes , surtout sur des grands fields où l’on connait rarement les joueurs à la table .
    Enfin je voudrais ajouter que quand on est sujet au tilt , le mutlitabling en tournoi c’est criminel , sur admettons 4 tournois y’en a toujours 1/2/3/4 qui vont partir en sucettes , en partant de ce principe , si l’on sait qu’on va spew le reste à ce moment là je pense que monotabler est définitivement EV+ .

    • admin says:

      Merci pour ton comment. Le mien sera un peu moins long, car à nouveau, peu de temps, mais tu as raison à propos du fait qu’il vaut mieux monotabler si l’on n’a pas guéri sa tilterie 😉

  3. Clement says:

    Salut Jon,
    Merci pour ta réponse qui va j’espere, m’aider a remettre mon jeu et mes idées en place!
    Concernant le multitabling, je vais essayer de trouver le rythme qui me convient car ca gene clairement mon jeu, et bizaremment, je me rends compte que j’ai plus de patience sur une ou deux tables que sur 4. Comme si il fallait grinder absolument & rapidement alors que la clé de depart est surement la tightitude pour monter son stack et ensuite changer de style pour devenir plus LAG.

    Concernant la seconde partie du mail, je pense effectivement que les courbes des meilleurs prouve que le probleme vient plutot de moi et de ma technique de jeu : ) Je comprends aussi que si je joue plusieurs tournois, les chances de rencontrer des droles de choses augmente. Il est clair aussi que mon volume (et mes capacités mentales!) ne m’ont pas encore permis de comprendre la matrice, sinon effectivement plus jamais je ne lache mes 7! Je commence depuis peu a agresser avec des connecteurs suited la plupart du temps en debut de parole pour une meilleure lisibilité. Ca fait souvent des degats! Je pense qu’en fait créer un attentat avec 78s UTG n’est pas un pattern qui va fonctionner à 70% sur PS du temps fort heureusement, mais que c’est juste une main qui joue bien le flop & un joli coup! De la meme manière, craquer un paire supérieure avec un brelan ca reste un coup magique ou il devient facile de situer son adversaire!
    D’une maniere generale, je crois aussi qu’une partie du probleme (avoir des doutes sur le coté aleatoire des tirages) se situe aussi dans l’incapacité de mes adversaires a folder leurs poubelles. La garniture du field est completement differente sur les 1, 2 euros que sur les 5, 8euros! Mes relances ne sont pas respectées de la meme maniere non plus, donc j’en arrive a des confrontations plus difficiles! Je n’arrive pas a dominer les tables de la meme maniere, j’ai toujours un frein qui m’en empeche quand il s’agit de buy in + elevés. J’aurais d’ailleurs pu faire un paragraphe “se rendre scary money en ne respectant pas ou plus les principes de BKR management” 🙂

    J’ai encore plein de choses a ameliorer dans mon jeu, mais grace à ton blog & les conseils que tu transmets je garde la foi!
    Grand merci pour moi & tes lecteurs!

    Au fait j’ai menti.. je suis perdant de 200+ euros sur 2200 jeux. Ma courbe degringole depuis mes buy in plus elevé& depuis les tournois HOT & BIG de PS! Honte a moi!

    A bientot, Clement

    • admin says:

      Clem, je ne t’en veux pas pour le mensonge 🙂 Sur 2200 tournois, une fluctuation de 200 euros, c’est comme even surtout si tu as augmenté les buy-ins.Merci à toi pour ton mail car il m’a finalement donné de quoi poster sur mon blog, ça faisait longtemps, c’est tombé à pic. Toujours le bienvenu pour réagir ici évidemment. A très bientôt.

  4. mama913 says:

    je t’ai vu de loin a la pasino cup…
    GG pour le deep run meme si c’est un ITM en mousse
    Kepp the faith et à bientot
    M

    • admin says:

      Dommage qu’on ce soit ratés. Merci. J’espère qu’on se croise prochainement. Je vais sans doute à Vienne pour le DSO

  5. mad_thorgal says:

    J’ai dû croiser lafouine y’a pas longtemps sur un MTT, dommage je n’avais pas encore lu ton article, sinon je n’aurais pas manqué de le saluer!
    Je suis passé (comme tout le monde j’imagine) par les questions qu’il se pose, et je m’aperçois (avec joie) que je lui aurais donné les mêmes réponses que toi!
    Pourtant mon jeu n’est que très légèrement gagnant, et comme lui depuis que je m’attaque à des buy-in plus élevés je fais quelque peu descendre ma bankroll (problème d’adaptation aux 3bet light plus fréquents notamment, de volume aussi car je ne run pas vraiment good sur ces MTT pour l’instant, alors que sur les petits MTT (petits fields et petits buy-in), privés notamment, je perfe très très régulièrement).
    Cela me fait me rendre compte qu’il reste encore pas mal de questions qui peuvent être intéressantes à (se/te) poser, sans pour autant te demander tes petits secrets, si je trouve le temps et que tu es d’accord je te les poserai un de ces 4 (ça te donnera l’occasion de poster un article lol!).
    A bientôt et merci une nouvelle fois de prendre du temps pour éclairer les joueurs comme moi (si un jour tu deviens coach et que j’ai entre-temps gagné de quoi me payer quelques heures je te prends direct!).
    Mad

    • admin says:

      Mad, bonne idée. Si tu as des questions bien spécifiques, et qui n’ont pas encore été traîtées dans ce sujet, ça pourra faire l’objet d’un post avec plaisir. Merci pour la confiance que tu me porterais si je devais coacher. A bientôt

  6. uriel says:

    ” je pense vraiment que les tirages sont aléatoires et non provoqués, et je ne dis pas ça à la suite d’un good run, mais à la vue des courbes des gagnants et au mobile inexistant des sites à le faire.”

    Ravi de te l’entendre dire

  7. papou says:

    dans le monde des bisounours^^ peut etre ( et encore) que le poker n est pas rigged, mais en ce qui concerne le poker online j en doute!
    deja il l est au niveau des joueurs! ( des joueurs jouent ensemble , plusieurs pc et connexion, un joueur peu jouer a la place d un autre ect…) bref ne pas en convenir c est deja se voiler la face!
    au niveau du cite, meme si tout reste alleatoire, il est facile de favoriser les rencontres preflop ( + de rak) et certe les meilleurs resteront les meilleurs malgrés tout…. mais c est comme pour le dopage! ( on dope les rencontres)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *