La TF du Sunday Million (7/6982) le 25 décembre 2011

Bruxelles, 1er mai 2012.

Cela fait maintenant près d’un mois et demi que je n’ai plus posté. C’est un record, car je n’avais jamais délaissé le blog autant de temps. J’essayerai de ne plus le battre.
Le 25 décembre 2011, soit il y a plus de 4 mois, je réalisais ma plus grosse perf. online, en terminant 7e du Sunday Million, le tournoi à 215$ de buy-in sur le .com de PokerStars. Le field était de 6982 joueurs. Je ne vais pas poster la hand history car il y en a d’autres plus intéressantes, pour lesquelles j’aimerais poster une vidéo par exemple. Je vais juste faire un link vers cette petite vidéo de pokerstars.tv, qui montre ma main de sortie. Aussi, pour vous donner un peu plus de détails sur la fin du chemin parcouru, j’étais 4e à 350 left, 3e à 44 left et 1er à 18 left. Il est finalement un peu dommage que je ne finisse que 7e, avec cette position de chip leader à 18 left, mais je ne regrette pas les derniers coups joués… sauf peut-être le tout dernier, celui que vous voyez sur cette vidéo:

Arrivé 7e tapis sur 9 en table finale et après y avoir poussé mon tapis 4 fois sans être payé, je survis finalement à deux paliers supplémentaires et nous sommes 7. Je suis clairement le plus petit tapis et chaque palier rapporte tant d’argent que je vois difficilement les tapis moyens bouger avant que j’aie pris des risques pour ma survie dans le tournoi. La blind de 500k arrive sur moi et je dois la poster avec mon tapis départ de 1.94M. Je suis déjà décidé à payer avec une range de main ultra-large contre une ouverture en position. LFmagic ouvre à tapis du cut-off. Les trois tapis qui le suivent sont les 3 plus petits tapis du tournoi. Il sait qu’il a beaucoup de fold equity sur chacun de nous et peut faire ce move avec une range de main très large, que je mettrais à vue de nez sur any pair, any As, any broadway, K7s+, Q8s+, K9+, QT+. Cela correspond d’ailleurs environ à 30% des mains. Mentalement, je me dis qu’avec mon , je suis proche des 35% d’équité. Après vérification, je suis à 33.8% contre la range ci-dessus, idem contre la range comprenant le top 30% des mains. Je paye instantanément sans prendre le temps de faire un calcul précis. L’argent mort, comprenant les antes et les blinds est de 1.1M. Si je call mes 1.438 M restants, je joue pour un pot de 1.438 *2 + 1.1= 3.976 M. Je paye donc 36,16% du pot final pour n’avoir qu’une équité estimée de 33.8%. C’est donc une erreur d’appréciation mais légère. Le problème est que je vais devoir poster 250.000 de Small Blind à la main suivante et serai à nouveau confronté à une décision de la sorte avec un tapis réduit de 500.000. En effet, une position tardive va souvent ouvrir et même si tout le monde fold jusqu’à la small blind, je n’aurai strictement aucune fold equity sur mon shove en bataille de blinds. Si je laisse passer simplement les blinds sur moi, je ne peux espérer qu’une rencontre entre deux premiums pour que les autres joueurs n’attendent pas mon expulsion. Peut-être aurais-je dû la jouer comme ça, attendre une main avec une meilleure équité de showdown à défaut d’avoir de la fold equity, mais finalement, je n’ai pas tant de regrets que ça pour ce call un peu hors cote.

Même si ce post a plus un but informatif sur le résultat, puisque je ne parle pas des coups qui m’ont permis d’accéder à cette table finale, je l’ai fait car il serait dommage de ne pas évoquer à quel point l’année 2011 en ligne, s’était terminée sur une note positive.

This entry was posted in c. Poker online, Tous les posts. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *