Deepstack Open Chilipoker à Namur

Namur, 28 juillet 2010

Bonjour tout le monde,

Voici quelques jours, j’avais posté un message dans le coverage du ClubPoker.net, après avoir lu un post d’un gars “Tilou4fun” qui explique avoir atteint son point de pic à 70k jetons sur la toute dernière main du day 1A. Je me suis reconnu, puisque c’est moi qui saute sur cette main : j’ai donc voulu répondre, avec en plus un petit compte rendu de ce day 1A, où j’ai d’ailleurs vu Davidi et Joël. Voici le copié-collé repris du forum ClubPoker.net ( thread : http://www.clubpoker.net/forum-poker…&#entry2045834)

Mon pseudo est jontheriver sur ce forum et Tilou4Fun, le gars content de son pic en dernière main.

Posté 30 juillet 2010 – 18:04

Puisqu’un thread existe sur le tournoi, j’en profite pour venir poster mes impressions suite à ce day 1A, où je saute sur la dernière main du tournoi, vers 3h30 du mat, contre Tilou d’ailleurs. Je me suis rendu compte que c’était lui, en le lisant quelques post plus haut dans le même thread

Arrivé avec 1 heure de retard au tournoi, je découvre une table avec un bon niveau. Je repère assez vite les joueurs “créatifs”, ceux qui jouent plus la situation que les cartes. Un joueur portugais, un Italien, et deux belges dont un francophone et un néérlandophone. Je suis belge moi-même et ferai les présentations dans un autre post, s’il me prend l’envie de devenir un regular poster, car ce forum me plait bien.

Voici quelques mains de mon début de tournoi, celles dont je me souviens et qui sont à mon sens intéressantes.

Très tight dans les premiers levels, je commencerai à devenir plus agressif à partir des blinds 200-400.
J’ai au bouton, blinds 200-400. Un joueur qui me semblait assez débutant relance à 1200, UTG+1, deux limpers, je limp également au bouton, SB et BB fold tous les deux. Flop . Le joueur UTG CB à 3000. Tout le monde fold et nous sommes 2. Je fais le call, et décide de réévaluer la situation au turn en position, car sa range contient des overpairs au board, même si AJ+ en fait également partie. Turn le qui apporte d’ailleurs un second trèfle au board. Il check. Je reprends la main en mettant 5000. Il call et je ne comprends plus. Je comprends juste qu’il a rarement une overpair ici et qu’il attend surement quelque chose de la rivière. 10-J me semble peu probable, quoi que ce genre de joueur peut vite en tomber amoureux préflop. Le tirage couleur est probable, mais avec un gros broadway, souvent un As. Le river apporte l’ et me donne double pair A8. C’est alors que subitement, il reprend la main et met 5000. Puisque je ne le vois plus sur une overpair, sa range contient AJ+ ou un connecteur assorti en tréfles. Mais je ne conçois pas que son raise préflop ait pu être fait avec un . Seul justifierait qu’il ait touché couleur, puisque l’ est sur table. Une main comme , ou aurait sans doute moins probablement incité UTG+1 à relancer préflop, pas un joueur qui a l’air de jouer son premier tournoi avec un buy-in de 500 euros. Il me confirmera plus tard que c’est son premier ou l’un de ses premiers. Je call son bet river de 5000 et il retourne . Avec ma double pair, j’étais condamné à payer, car avec AK, il aurait peut-être repris la main aussi. Mon stack chutte à 37k.

Avec l’historique que j’avais de la table, assez tight pour 80% de joueurs, j’ai pu remonter à 46k à la force de mes vols non intempestifs, mais fréquents, et faits à des moments où le metagame poussait la fold equity à ses sommets.

En face de moi, un joueur sérieux, avec ClubPoker sur son tee-shirt, et un casque anti-bruits, mais je ne sais pas si il a un rapport avec ce forum.
Je limp en middle position après deux ou trois autres limps.
Flop: . Je check et tout le monde check behind. Turn: . Ce 3e pique freeze l’action. Je check et ce joueur en question tape à 2500 sur un pot de 4000 si mes souvenirs sont bons. Tout le monde passe et je call.
River: qui amène un 4e pique au board. Je check, et le joueur met 7500. Je call et il muck. Je savais bien qu’il n’avait pas le pique, avec un petit pique, il aurait check le river après mon check car il n’est payé que par mieux et relancé par bcp mieux. Dans ce spot, s’il a un pique, c’est forcément l’, car c’est un bon joueur qui fait du pot control et ne fera pas un value bet aussi risqué avec juste une ou un .
Or l’As est au flop et il n’a jamais fait la moindre mise. Ce fut un call assez easy après réflexion.

Plus tard, Mill arrive à ma table. Je constate assez rapidement, dans son attitude et son attention pour ce qui se passe à la table, qu’il a un excellent niveau. Nous dicuterons d’ailleurs à propos d’un coup sur les odds au flop à propos d’une main et je vois que les pourcentages n’ont pas de secret pour lui (non plus :)) Ca me coûtera une bière pour quelques dixièmes de pourcent, après vérification sur application mobile (quoi que le pari avait mal été précisé : sur un board Ad, il disait que était à 52% contre any As et moi je disais à 56% contre AK. On avait tous les deux raison, mais on ne parlait pas de la même chose car dans son any As, il y avait A6 et A4… sans rancune
J’ai en main. Préflop je sais plus trop. Le contexte et les blinds, on s’en fout ici. Flop . Je check et il cbet 80% du pot et je call ne le croyant pas du tout. Turn: . Il ne me connait pas et n’a pas encore d’historique sur moi. Je tape 5000 et il fold. Je lui montre mes 7 qui étaient de toute façon devant sa main, je n’avais pas bcp de doutes la dessus, mais je n’aime pas donner des rivières gratuites à ceux qui demandent des free cards. Mill me demande alors pourquoi je fais ça, et je lui dit pour faire croire que j’ai l’As et que j’ai peur des deux tirages couleur. Il confirmera que c’est ce qu’il a cru.
Il me fera plus tard un coup très joli (si les cartes qu’il m’a plus tard avoué avoir (89) sont bien les vraies. Il tape à 2100 UTG sur des blinds 500-1000. Je 3-bet à 7500 au boutton avec . Il me revient dessus à 21.000 et je fold. Après coup il dira que si je n’ai pas l’une des 2 premiums je ne peux que passer ici. Il n’a pas tort. Bien joué Mill.

Je monte à 84k puis redecends à 40k suite a trois très mauvaises rencontres.
J’arrive enfin à la table où se trouvent Tilou, et Matthias De Meulder. Ne voyant pas la moindre main, mon stack descend, descend, et je ne trouve que des poubelles. Ensuite un raise préflop avec . Flop catastrophe , reprise de main d’un joueur en début de parole, je fold et je me retrouve à 25k à 5 mains de la fin. Je pensais qu’il restait 10 minutes, mais ils les transforment en 5 mains, ce qui ne m’arrange pas, car je pensais trouver un spot pour shove sur les blinds 700-1400.
Oui en fait, je ne peux que difficilement jouer le day 2 de ce tournoi, car j’ai la garde de mon fils ce we (1 an et demi, un petit amour). Depuis une semaine, je ne trouve aucune solution pour que quelqu’un me le garde dans ma famille (vacances) et je ne confie pas mon fils à des amis, ou en tout cas ceux à qui je le ferais sont en vacances. Je ne pouvais pas revenir samedi avec 10 BB au tapis et de grandes probas de sauter dans la première heure alors que c’était si compliqué de trouver un arrangement pour garder mon fils. Avec 20 BB, ça vaudra la peine. Mais ça je le savais depuis le début du tournoi. Seulement la main n’est jamais arrivée. , , , dans les 4 dernières mains. Je me suis dit: si la cinquième ressemble à quelque chose de pas trop dégueu, je shove dans l’espoir de me faire call. Cette main fut . Je pousse premier ouvreur. Et Tilou me call avec . Flop . J’y crois un peu avec mon gut shot en plus du 6 et du 4. Turn: . Un gut shot supplémentaire. River: et bye bye sur la dernière main. J’ai éprouvé quelques regrets mais finalement, je vais passer un bon we à la mer avec mon fils, ça vaut plus qu’un tournoi où j’allais rarement atteindre le money, non. Avoir 40% de chance de doubler mon stack était une bonne affaire vu les circonstances.

Morale de l’histoire : ne pas se lancer dans un tournoi si l’on n’est pas entièrement libre pour le day 2.

Tilou, utilise mes jetons à bon escient et GL

jontheriver

This entry was posted in a. Tournois live, Tous les posts. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *