Lorsqu’un joueur que vous trouviez bon, perd votre estime…

Mercredi 29 septembre 2010,

Il me faudra 4 heures pour perdre 125 euros, sur cette session où peu de tirages auront complété mon jeu, et peu de mains jouables préflop m’auront été octroyées.

Je ne parlerai donc pas de mon jeu, mais plutôt d’un coup, “sensationnel”, où j’aurai été observateur: le board affiche , en gros le donne quinte flush. L’action avant la rivière n’a que peu d’importance ici. Il faut juste savoir que le pot fait envrion 25 euros et qu’il y a encore 5 joueurs dans le coup à la rivière. Marcel* mise 18 euros. Le gars qui le suit, joueur que je connais pour être un assez mauvais lecteur, mais quand-même tight et que je ne considère pas jusque là comme un fish très rentable, call les 18. Et un autre joueur ultra-tight, Luc*, relance à 44 euros. L’ouvreur initial re-raise à 88 euros. Je me dis : “ok, l’un des deux est un demeuré complet, mais qui est-ce?”. Le calleur des 18, call les 88 euros… WTF. Luc* relance à tapis 132. Le premier paye son tapis et le suivant call aussi. Marcel*, le premier ouvreur de 18 avait le , Luc*, l’, et le premier calleur, .

Déjà, je ne comprends pas la relance à 44 avec l’ la première fois, pour moi c’est un call tout au plus, je peux même déjà presque envisager le fold. Mais je ne peux m’empêcher de dire à celui avec que c’est drôle qu’il n’ait pas compris qu’il était battu depuis le début. Il me dit : “après avoir vu les jeux, c’est facile” :). Excusez-moi, mais le smiley était obligatoire ici. Il ajoute que c’est très dur de faire une quinte flush. Ce qu’il ne comprend pas, c’est que c’est très facile quand le board la propose en une seule carte. Sur ce, j’explose face à tant de connerie humaine et je lui dis qu’il a joué ça de manière médiocre. Il m’insulte alors et me menace de me mettre un coup de tête dans le nez. C’est marrant, il précise le coup qu’il va me donner, il fait deux têtes et 25 kg de moins que moi. Comment peut-il espérer avoir une chance, je l’écrabouille. Mais j’écrase, car ce ne serait pas rentable de me faire virer de cette salle… D’autres part, les conséquences de la violence ne sont jamais rentables non plus.

Lorsque je vois le niveau des soi-disant bons joueurs réguliers de cette table, je me dis qu’elles ont un bel avenir. En effet, comme dirait mon ami Uriel, ce n’est pas rentable de dire à un fish qu’il en est un…

En guise de conclusion, je dois dire que même si je m’entends à nouveau bien avec Luc*, j’ai été très étonné de sa manière de jouer ce coup. La tightitude préflop est un atout de son jeu. Mais n’aurait-il pas des lacunes au niveau de la lecture du jeu postflop? Si il lit ces lignes un jour et connait le pseudo que j’utilise pour lui, j’espère qu’il ne sera pas fâché mais je dois le dire: c’était très mal joué. Et quand je parle de demeuré pour celui qui a l’, c’est une façon de parler bien sûr, il n’en est clairement pas un…

Bilan net: -125 euros

This entry was posted in b. Cash games live, Tous les posts. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *