4.204$: Victoire monétaire dans le rush (26$) de Full Tilt (2/942)

Bruxelles, le 12 février 2011.

La victoire est monétaire dans le sens où lorsqu’après l’élimination de 940 participants, nous ne sommes plus que 2 joueurs, et que je possède un tapis 3 fois supérieur à celui de mon adversaire, nous décidons de faire un deal. Je prends 4.200$, lui 3.400$ et nous décidons de jouer les 300 $ restants au premier. Je regrette un peu ce deal, d’une part parce que je finis second au classement, perdant le heads’up, d’autre part parce qu’il n’a presqu’aucun intérêt pour moi, si ce n’est de gagner environ 120$ supplémentaires. Et pour cela, je risque 200$ et la victoire. Elle a un intérêt psychologique cette victoire. Bien sûr, il n’aurait peut-être pas accepté qu’on deal le tout directement. Peut-être n’avais-je pas le choix, donc le deal tombe finalement en ma faveur, sauf que sans deal, je me serais plus concentré sur la dernière partie du heads’up que j’ai malheureusement baclée. Me voilà donc sur une troisième 2e place dans ce tournoi Rush poker de 23h sur Full Tilt, depuis que je le connais, tournoi qui est de loin celui que je préfère online. J’en parle déjà dans  ce post-ci, à l’époque où je l’ai joué pour la première fois. Je ne parlerai pas de technique dans ce post, mais j’ai l’intention de montrer, ultérieurement, des mains comportant des coups qui me satisfont, ainsi que des coups où j’ai fait des erreurs. Ce que je peux dire, c’est que je suis très satisfait de la façon dont j’ai joué ce soir, et que je ne vois qu’une seule erreur vraiment évitable au long du tournoi, lorsque je fais, avec , un call de 105.000 avec un tapis de 300.000. Ce tournoi est donc 6-handed, ce qui veut dire que 6 personnes sont assises à une table au maximum. UTG avait relancé à tapis pour 117.000 sur ma blind de 12.000 lorsque nous étions 20 joueurs restants. Avec les blinds et les antes, le pot devait déjà contenir pas loin de 26.000. Je devais donc payer 105.000 pour un pot de 143.000. Je me sentais derrière un As ou une pocket pair. Même si je pense avoir juste la cote pour payer me voyant à environ 40% derrière sa range, le vol des blinds est si important dans ce tournoi, que je ne peux me permettre de retomber sous les 200.000 à ce stade. Je call, il montre et il gagne le coup. Ce n’est pas une grosse erreur, mais c’est celle que je retiens.

Ce résultat se classe en cinquième position de mes meilleures performances online, tous tournois confondus. Ce tournoi est un rendez-vous que j’ai décidé de rater le moins souvent possible. J’avais déjà fait cette résolution en 2010, mais ne m’y suis pas assez tenu. Maintenant que je privilégie le poker online au poker en live, je tacherai de m’y tenir. Le prochain post parlera de mon envie de bifurquer vers l’online.

Voici la feuille de statistiques pour mes résultats dans ce tournoi en particulier depuis que je l’ai découvert: Stats tournoi rush poker jontheriver. (Pour la légende de l’excel, les positions surlignées en vert sont les tables finales, et en jaune, les fois où je finis dans l’argent sans être en table finale.) Pour ceux qui ne peuvent pas lire l’excel parce qu’ils ont une version trop ancienne, ou qu’il n’ont juste pas les nerfs à l’ouvrir, voici un petit résumé et graphique de la situation dans l’excel: le field (nombre de joueurs au départ) moyen de ce tournoi est de 1070 joueurs.  Après 83 essais de ce tournoi, depuis le 25 avril 2010,  je gagne 14.256$, pour un investissement de 2.158$, soit un retour sur investissement (ROI) de 761%.  Toujours sur ces 83 essais, je finis 20 fois ITM (dont 5 tables finales), soit un peu plus de 24% du temps dans l’argent.

This entry was posted in c. Poker online, Tous les posts. Bookmark the permalink.

2 Responses to 4.204$: Victoire monétaire dans le rush (26$) de Full Tilt (2/942)

  1. Maes Nicolas says:

    très agréable, inéressant, passionnant tes posts… tjrs un plaisir de te lire.
    gl pour cette année, à bientôt autour d’une table .. qui sais ? 🙂

  2. admin says:

    Merci Nico pour ce commentaire plus qu’agréable. J’espère bien te voir autour d’une table un de ces jours. A bientôt. Jo

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *