Mais non! T’es pas si nul que ça :)

Bruxelles, 11 décembre 2010

A mon arrivée au Zenith, un gars que j’avais déstacké la veille dans la première partie de la soirée, me demande comment ça s’est fini. Je lui dis :”pas bien”. Il me dit étonné :”comment est-ce possible?”. Je lui parle vaguement de mes erreurs contre Rémi* et du bad run de fin de soirée. Il me dit que j’ai super bien joué quand il était là, et qu’il n’a rien vu venir quand je lui ai tout pris. En effet, c’était la première heure et je m’en souviens. Les heures suivantes, c’est une autre histoire. Ca remet en confiance d’entendre ça après une soirée où l’on trouve avoir vraiment mal joué.

Ce soir, mon jeu sera ultra tight et ultra prudent et ça me rapportera 105 euros en 3 heures de temps. Un bénéfice, même petit après une perte assez conséquente, est aussi une bonne façon de retrouver la confiance à la table. Aucun coup ne sera relaté. D’une part, je n’ai rien noté, d’autre part, il n’y a pas eu de coup très intéressant.

Bilan: +105 euros

This entry was posted in Tous les posts. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *